ISRAËL : LE CRIF RATE UNE BELLE OCCASION DE SE TAIRE.

Insupportable, indécent, inhumain. La commune mesure entre un homme et un animal, c’est l’instinct disait le philosophe. Or, ce qui distingue justement l’homme de l’animal, c’est la raison.

Qu’est-ce qui peut justifier une telle violence de la part d’Israël qui fête en beauté et avec des gâteaux ensanglantés, ses 60 ans, fait d’usurpation, de vol de terres, de viol de mémoire et de toutes sortes d’exactions. 

A chaque fois qu’un adulte est tué à Gaza, les autorités racistes et nazies d’Israël s’empressent toujours de dire que c’est un activiste qui a été tué. Aujourd’hui, ils ne peuvent plus se cacher derrière les supposés terroristes, je dirais plutôt les résistants. Les images sont très parlantes. Sur cette photo notamment, c’est un bébé activiste.

              Le corps d'un enfant palestinien tué lors ...

Cerise sur le gâteau en France où les médias n’osent dénoncer le génocide, le CRIF, se dit solidaire de cet holocauste. Quelle honte ! Se dire solidaire d’une disproportion aussi criminelle que ridicule devient dangereux pour l’existence d’Israël même.

Que ce fameux mensonge sur le droit d’Israël de se défendre ne vienne encore une fois faire taire le débat. Il n’a qu’à se défendre sur ses vrais frontières, non ? Celles de 1967 et il n’y aura plus rien. Qui peut accepter tout ça ? Que des nazillons.

PARALLAX. 

Publicités