HILLARY CLINTON PREFERE MCCAIN A OBAMA.

En abusant sur son thème fétiche de « l’expérience », que va dire Hillary Clinton si d’aventure, elle se retrouve en face de John McCain pour l’élection présidentielle de la première semaine de novembre prochain ?

En répondant toute seule à cette question, elle fait le jeu de McCain, en tentant par tous les moyens, d’éliminer le jeune sénateur métis de l’Illinois, Barack Obama.

Clinton vs Obama( Photo AP)

De dire qu’il n’y a que McCain et elle qui peuvent faire office de commandant en chef, on comprend tout de suite que pour elle, il ne faut surtout pas que quelqu’un de son camp passe devant elle. Il y a pire. Préférer le vieux républicain, c’est simplement refuser celui qu’on a tendance à désigner comme Noir. ce mépris là, est insidieux.

C’est donc le véritable problème de Madame Clinton, la couleur de peau de Barack Obama, trop noir à son goût. Sa préférence dénote soit du racisme refoulé, soit de l’ignorance. Elle offre sur un plateau d’argent, la Maison Blanche à John McCain. Sa défaite que je souhaite risque de la rendre folle.

Un devin a prédit qu’elle sera la prochaine présidente des Etats-Unis, ICI, quelle tristesse !

Quelle « connasse » a dit un posteur qui m’a inspiré cet article !

PARALLAX.

LA PHRASE DU JOUR : « HILLARY CLINTON EST UN MONSTRE ».

En accusant Hillary Clinton d’être un monstre, la jeune conseillère de Barack Obama, Samantha Power (37ans), a donné du blé à moudre pour l’équipe de l’ex first lady. Elle exploite aujourd’hui cette faille, pour recommencer à tirer de plus belle sur le jeune sénateur de l’Illinois.

Malgré la démission de cette dernière, professeur à Harvard et éditorialiste à l’hebdomadaire Time, Hillary Clinton, joue les vierges effarouchées, accusant le clan Obama d’avoir des zones d’ombres inquiétantes, comme pour enfoncer le clou, en espérant diaboliser à tout va le jeune sénateur de l’Illinois.

Ce ne sont pas là, des méthodes du Diable ? Une personne qui vote la guerre en Irak, connaissant bien sûr le prétexte fallacieux de ce carnage n’est-elle pas le diable en personne ?

Le monde est au plus bas et ce ne sont que les malfrats de son espèces et les assassins des grandes puissances qui ont hérité de ce paradis terrestre qu’est notre planète.

Success story: Voir aussi, les images de Dieudonné, ICI, qui rentre d’une tournée triomphale à Beyrouth (Liban) et à Damas (Syrie). 

PARALLAX.