RECHERCHE DESESPEREMENT CLAUDY SIAR !

Depuis qu’il fait circuler sur le Net sa prose anti Noir, lui, le Noir bounty, le Noir acheté, le Noir esclave, le Noir « négationniste » qui ose parler de….concurrence mémorielle de la part des Noirs pour le 160e anniversaire de l’abolition de l’Esclavage, le Noir laquais, le Noir mytho, le Noir….que diable. Mais, est-il encore un Noir ?

Claudy Siar est porté disparu. Son téléphone ne répond plus. Sa secrétaire non plus. Ses amis aussi. A force de dîner avec le Diable, l’est-il devenu ? Je ne le pense pas mais quand même, où croit-il fuir ? Jusqu’à quand se cachera-t-il après sa trahison ?

Finalement, les honneurs que notre illustre ancien, Aimé Césaire a eu après sa mort, ne font-ils pas que ceux qui se couchent prennent conscience un peu ? Un ami me disait que le mort n’a pas honte. Il est d’ailleurs aussi, le seul utilisateur d’un meuble qu’il ne voit pas……le cercueil.

Il m’expliqua par la suite que certains veulent bien vivre ici bas, et peu importe la suite à donner à sa famille ou à ses amis. L’essentiel est qu’il soit heureux de son vivant, pour se faire plaisir, ignorer les autres. Qu’on insulte son cadavre, que personne ne vienne à ses obsèques comme ce fut le cas de Léopold Sédar Senghor n’est pas important à leurs yeux.

Nous avons compris mais le prix de la traîtrise on le paye cash ici bas, pas dans les Cieux.

J’apporte moi soutien à l’homme qui a dévoilé le pot aux roses du Cran de Patrick Lozès et de Claudy Siar, ICI.

PARALLAX.

Publicités