SARKOZY A LA PRESSE: « ARRÊTEZ DE ME LYNCHER »

'ARÊTEZ DE ME LYNCHER'

SARKOZY ET SON RÊVE DE POUTINE.

Vladimir Poutine devient ce matin, jeudi 8 mai 2008, nouveau Premier Ministre de Russie. Remplacé par son poulain Dmitri Medvedev, cet homme qui tient l’ex URSS d’une main de fer depuis déjà est certainement envié par un président « gracieusement » nommé Tsarkozy à l’étranger. Poutine a d’abord avant de quitter ses fonctions, accru les prérogatives de la Primature. Il va avoir désormais la mainmise sur les gouverneurs de province, après son putsch pour s’accaparer du parti majoritaire à la Douma, Russie Unie, dont il n’est même pas adhérent. Perdre la Présidence ne l’empêche pas de contrôler la politique interne de son pays.

C’est finalement quelque chose d’impossible, d’anormal, d’idiot, de fou même. L’hôpital est entrain de se moquer de la charité avec les contorsions de chef de l’État français qui se rend compte que ceux qui l’ont porté au pouvoir commencent déjà à le lâcher. Il fait désormais son Poutine, menace cette presse à l’image d’un Poutine qui censure tout ce qu’il trouve d’anormal. A cet effet, le journal russe qui avait annoncé son divorce et son rapprochement avec l’ancienne gymnaste, a été fermé. Quand sera-t-il de la presse hexagonale dans 4 ans ?

DEMANDE DE LYNCHAGE DES AUTRES.

Nicolas Sarkozy estime qu’il est lynché par la presse. Tout est passé en revue. Il déteste le Parisien et l’accuse. A l’origine de la vidéo qui mettait le chef de l’Etat dans ses œuvres face à un visiteur au Salon de l’Agriculture, comme si c’est le journal qui s’était donné en spectacle avec le fameux « casse toi pauv’con ». Après avoir raté les ventes d’armes françaises malgré ses innombrables pérégrinations, ses amis de l’Express (Dassault), vendeur de Rafales notamment, l’ont lâché. Marianne, ce n’est pas une surprise est dans la liste et apparaît aussi bizarrement, le JDD (le Journal du dimanche) de son ami A. Lagardère qui vient de remercier Jacques Esperandieu, son directeur de la rédaction, celui qui censurait ses journalistes un peu trop regardant sur les travers de Sarkozy.

Le mot est jeté, l’opprobre est désormais véhiculé sur la presse, accusations violentes: « ces rats qui ne frappent que moi, épargne notamment Ségolène Royal ». Pourquoi ne parlez-vous pas de sa condamnation ? Le président voudrait même devenir rédacteur en chef de tous les mass médias, diriger, diligenter, contrôler.

Sans rire, il accuse de désinformation, cette presse, sur sa personne, son entourage, ignorant ses réformes qui continuent, de sa force même. Pire, il affirme qu’il les comprend parce que, avec et grâce à lui, les journaux se vendent et se portent très bien.

JE SUIS LE MEILLEUR……MA FEMME AUSSI.

Selon nos informations, il s’en est pris violemment aux anciens présidents. Son ego surdimensionné a encore fait le reste. Il a mis ses échecs passés dans la poubelle, ne gardant que les bons souvenirs, ses succès.

François Mitterrand : un mauvais président incapable de faire des réformes, inactif, amorphe.

Charles de Gaulle (Général) : populaire mais dont les échecs sont légions, allusion notamment au retour avorté de 1954 au pouvoir.

Jacques Chirac : celui qui l’a façonné en prend pour son grade. Mauvaise gestion, amorphe, faible, incapable, loser.

Quant à sa nouvelle épouse, Carla Bruni-Sarkozy, elle a pris les choses en main. La dernière parution anniversaire de Paris Match a été entièrement façonnée par elle. Photos, textes, légendes etc, elle a tout géré.

http://allainjulesblog.blogspot.com/ pour ALTERINFO.

Publicités