Le complot contre Obama aboutira-t-il ?


Getty

Selon des indiscrétions journalistiques et certains membres de l’équipe d’Hillary Clinton, quelque chose va se passer samedi lors de la réunion des cadres du Parti de l’Âne.

Les spéculations vont bon train. Il se peut donc que les instances dirigeantes ont décidé de valider les règles du parti, malgré la violation manifeste des primaires du Michigan et de Floride.

Des témoins rapportent que Joe Carson, porte-parole de l’ex first lady, a simplement donné rendez-vous aux journalistes en …..novembre, ICI, et par conséquent, Hillary poursuivra donc sa course effrénée vers la Maison Blanche. Après ses pleurs de midinettes, ses sorties racistes, sa lettre aux super délégués, son hypocrisie et sa folie, voici donc la future pistonnée.

De toute évidence, ça va être un fait sans précédent dans la démocratie américaine, une vraie cassure au sein du parti démocrate qui dira probablement bye bye à la présidence.

Les conseillers d’Obama précisent par ailleurs que si ça se passe ainsi, ce passe-droit en faveur d’Hillary Clinton sera lourd de conséquence. Certains parlent même déjà d’une candidature indépendante de Barack Obama.

PARALLAX.

HILLARY CLINTON A PERDU LA RAISON.

Je n’avais jamais auparavant entendu une prose aussi sauvage, aussi moche. Hillary Clinton a perdu le sens des réalités et joue désormais dans le camp des grands comiques comme Chris Rock, Dave Chapelle ou Ben Stiller.

Dans ce courrier adressé aux super délégués, si le ridicule pouvait tuer, la sénatrice et ancienne première dame des Etats-Unis serait déjà à quatre étages sous terre.

Recent polls and election results show a clear trend: I am ahead in states that have been critical to victory in the past two elections. From Ohio, to Pennsylvania, to West Virginia and beyond, the results of recent primaries in battleground states show that I have strong support from the regions and demographics Democrats need to take back the White House. I am also currently ahead of Senator McCain in Gallup national tracking polls, while Senator Obama is behind him. And nearly all independent analyses show that I am in a stronger position to win the Electoral College, primarily because I lead Senator McCain in Florida and Ohio.

C’est simplement hallucinant. Elle parle de mourir l’arme à la main ? C’est d’un ridicule de faire une cour aussi agressive. Pour elle, il faut tout changer: les règles du parti et même le choix de la majorité des votants. Jusqu’où va-t-elle finalement aller ? Veut-elle finir la politique en sortant par la petite porte ? C’est sûr, elle a pris le chemin.

Traduction approximative de sa missive adressée aux super délégués.

Des sondages récents et les dernières élections montrent une tendance claire : je suis en avance dans les Etats qui ont compté dans la décision finale au courant de deux derniers scrutins présidentiels. De l’Ohio en Pennsylvanie, en passant par la Virginie Occidentale et même au-delà, les récentes primaires dans ces états ruraux avalisent le fait que c’est là bas que se gagne la présidentielle. Je suis actuellement en meilleure posture que McCain, selon les derniers sondages nationaux de Gallup. Il n’y a pas de doute, je suis en meilleure position pour gagner l’élection générale car, en Floride et dans l’Ohio, je devance le sénateur McCain, tandis que le sénateur Obama est derrière lui.

 

Elle prend les super délégués pour des enfants de la maternelle. Pire, elle a toujours été n°1 dans les sondages. On a vu les résultats.

PARALLAX.