Que cache le compromis d’Hillary Clinton ?

Après les conneries, la folie de Barack Obama devant l’AIPAC, on se demande bien si ce n’est pas Hillary Clinton qui a écrit ce discours en termes de compromis avec lui. Dans un courrier adressé à ses partisans, après que le sénateur de l’Illinois ne se couche devant le lobby sioniste, elle recommande déjà à ceux-ci de voter pour lui.

Barack Obama risque d’être la grosse déception de l’année, après avoir fait naître de nombreux espoirs. Son discours d’hier semble être dicté par Hillary Clinton. Aujourd’hui donc, comme elle, c’est le pouvoir pour le pouvoir. Le reste n’est pas important.

Les Palestiniens ? Rien à foutre. La paix ? Rien à foutre. Où le bas blesse, c’est qu’il a attendu d’être désigné pour montrer son vrai visage. Il a encore le bénéfice du doute. Je viens justement de publier un article dans ce sens, BARACK OBAMA DE LA SINCERITE A L’HYPOCRISIE.[Fr]

Voici la teneur d’une partie du courrier de l’ex first lady américaine:

«Samedi, je présenterai mes félicitations au sénateur Obama et mon soutien à sa candidature. J’avais dit pendant la campagne que je soutiendrais le sénateur Obama avec force s’il était le candidat du Parti démocrate et je compte tenir cette promesse.»

PARALLAX.

BRUNO MEGRET MONSIEUR « IMMIGRATION ZERO » DEVIENT IMMIGRE.

Il y a des histoires qui sont parfois amusantes et tristes à la fois. J’ai appris avec étonnement que monsieur « immigration zéro » alias Naboléon aka Bruno Mégret était devenu depuis peu…immigré.

 

Comble du malheur ? Eh bien non. C’est de la sorte que fonctionnent toujours les faussaires…vertueux. Ils ne font jamais ce qu’ils vous promettent ou vous disent. Leurs grands principes volcaniques qu’ils élaborent ici ou là, ne sont jamais suivi d’effet.

 

« Je vais travailler à l’étranger pour une grande entreprise. Je me mets en réserve de la politique, après avoir tout tenté pour faire émerger une vraie droite dans le paysage politique ».

 

Il a de la chance lui. Il est un immigré choisi ou subi ? C’est un paradoxe amusant. L’homme qui rata sa tentative de coup d’état au FN créant sa scission en montant le moribond MNR, ne court pas le risque de se noyer comme ceux qui viennent d’Afrique en affrontant tous les dangers.

 Ce polytechnicien, si si, mais piètre politique, avait raté son come-back lors de l’élection présidentielle, en s’alliant à nouveau au FN. Les félons n’ont jamais honte et, le voir aujourd’hui devenir un immigré, en Afrique de surcroît, me fait vraiment rire.