CHRISTINA AGUILERA NUE !

CHRISTINA AGUILERA SUR KAMERUN SCOOP

CHRISTINA AGUILERA SUR KAMERUN SCOOP

DISCREDITER ALLAIN JULES EN UTILISANT DIEUDONNE ?

Le tâcheron de Cyberpresse, Nelson Dumais, anti-Dieudonné probablement, qui s’en est pris hier à Allain Jules, prétextant qu’il a mis son lien pour faire sa promo, ne sait même pas que son site ne marche que parce qu’il est en tête de gondole sur cette plateforme. Mais, en réalité, il n’a pas compris l’intérêt que tous les blogs de cet espace portaient à Allain Jules qui a fait récemment, l’objet d’un article, inspiré de son commentaire au blog de l’Edito de cyberpresse, ICI. Comme en France, pour tenter de discréditer quelqu’un, on brandit le spectre Dieudonné. Quelle honte et quel aveu. Il censure les posts en faveur d’Allain Jules en arguant qu’il a été insulté. Lire l’article qu’il a rectifié lorsque, le blogueur le plus influent de la plateforme, Richard Hétu, a protesté, en réagissant en faveur d’Allain Jules. Or, ce même R.Hétu, n’aime pas particulièrement Dieudonné. C’est dire.

Nelson Dumais

Le Vendredi 8 Août 2008

Vous êtes quelques-uns présentement à vouloir défendre allainjules et, comme vous pouvez le constater, vos commentaires ne sont pas publiés. C’est que vous m’insultez en insistant sur le fait que M. Menye est un excellent journaliste bénévole qui écrit bien, ce qui est déjà mieux que moi, le salarié gras dur de Technaute qui écrit si mal. Ça se peut, mais ce n’est pas de cela que l’on parle. Ici, il est question de cyber-parasitisme. Qu’il soit génial ou non, le Monsieur se sert de mon blogue pour promouvoir le sien, ce qui ne se fait pas. Donc, je lui montre la porte.

illustration20080807011.jpgQuelqu’un connaît-il Allain-Jules Menye ? Depuis avril dernier, et malgré nos avertissements, ce personnage (sous le pseudonyme d’allainjules) profite du système de commentaires de la Cyberpresse pour placer des liens vers son blogue. Et si on s’y rend, on s’aperçoit qu’il n’y a aucun rapport avec notre sujet de discussion. À ce qu’il me semble, il s’agit là d’une manœuvre opportuniste associée au pourriel, une façon de faire grossière et irritante. Or, ledit Allain Jules serait un soi-disant journaliste pratiquant sur le Net; si vous tapez son nom dans un moteur de recherche, vous obtenez un nombre important de résultats. Le gars semble partout; plein de sites réfèrent à son œuvre.

Il semble surtout entretenir un blogue polémique appelé “Allain Jules Communication”, une sorte de webzine connu de Technorati que l’on présente comme étant un “blog politique vif, corrosif, sans concession ni langue de bois”. Intrigué par son leitmotiv qui lui vient de Jean Jaures (”Le courage c’est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire”), j’ai fouiné un peu dans son bazar et, malgré un certain ton progressiste, je n’ai pas trouvé grand-chose à me mettre sous la dent. En réalité, le bonhomme semble s’intéresser énormément au couple Sarkozy-Bruni (il a déjà parti une rumeur à l’effet que la star était enceinte du président), à l’humoriste controversé Dieudonné, à Barack Obama, au sionisme, etc. Sur son site, on s’échange même des injures qui impressionneraient le plus mal engueulé des visiteurs de blogues sur la Cyberpresse.

illustration2008080702.jpgDe plus, j’ai trouvé ce qui suit sur un blogue parisien: “(Allain-Jules Menye) spamme de façon assez outrancière les blogs des autres avec des hors-sujets, donnant l’impression d’avoir à peine lu l’article. Il se lance dans des insultes interminables dès qu’on lui rétorque un truc. Par contre, ce qui m’étonne, c’est qu’à force d’obstination, il ait réussi à faire parler de lui dans les blogs les plus z’influents…”

En ce sens, Allain-Jules Menye me fait penser à un parasite voulant créer un produit médiatique (c’est-à-dire lui-même) à partir de rien, en se servant de toutes les ficelles du Net. S’il a connu son “quinze minutes de gloire” l’automne dernier en annonçant les épousailles du président français avec la belle Carla, il semble depuis patauger dans le vent. D’où l’utilisation abusive de sites comme le nôtre pour s’attirer des visiteurs.

Tout cela pour dire que je vais de ce pas faire retirer toute mention d’allainjules de la base des inscrits à la Cyberpresse. (Note de précision apportée le vendredi matin: ce geste qui est la chose normale à faire, n’aura de conséquences définitives que sur mon blogue, ici même sur Technaute. Mais pour ce faire, il me faudra attendre que le responsable ne revienne de congé, ce qui ne sera tarder. Est-ce de la censure ? Non; c’est de l’élimination. On censure des idées, la vérité, la connaissance, mais on élimine le pollupostage, l’infiltration promotionnelle, la source de zizanie. Et Dieu sait à quel point je suis devenu vigilant sur cette question depuis quelque temps !)

La question que je vous adresse dépasse ce petit malin. J’aimerais savoir si vous avez eu vent de cas semblables, des cas qui ont bien fonctionné et qui ont permis aux protagonistes d’engranger fric et renommé. Si oui, il serait très intéressant que vous nous les présentiez ci-après, avec bien entendu, quelques hyperliens pouvant étayer votre histoire.

Au plaisir de vous lire.

Source: Cyberpresse.

UNE STATION DE METRO « AIME CESAIRE » ?

Le poète martiniquais Aimé Césaire disparu le 17 avril 2008 aura peut-être un station de métro à son nom. Pour l’instant le maire d’Aubervilliers Jacques Salvator se bat bec et ongles pour convaincre la RATP qui doit prolonger la ligne 12 jusqu’à la mairie d’Aubervilliers. A suivre.

Source: Bondamanjak