Les descendants de Sem et Japhet, contre « ceux » de Cham.

« NOE commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. Il but du vin, s’enivra et se découvrir au milieu de sa tente. CHAM père de CANAAN vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères. Alors SEM et JAPHET prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père ; comme leur visage était détourné, ils ne virent pas la nudité de leur père. Lorsque NOE se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. Et il dit : maudit soit CANAAN ! Qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères ! Il dit encore : béni soit l’éternel, DIEU de SEM et que CANAAN soit leur esclave ! Que DIEU étende les possessions de JAPHET, qu’il habite dans les tentes de SEM, et que CANAAN soit leur esclave »

Le débauchage des nôtres par les camps d’en face prouve, n’en déplaise à certains, qu’il y a malaise chez nos ennemis et qu’ils sont prêts à tout pour sauver la mémoire mensongère de leurs ancêtres (voir ci-dessus).

Frères et sœurs KEMITES, le combat que nous menons en ce moment n’a pas besoin des hommes de peu de foi encore moins des âmes défaitistes car l’adversaire est de taille, possède plusieurs tentacules et le plus souvent se confond à nous. C’est la raison pour laquelle je tenais à rappeler ce verset de la Genèse, sortit de l’Ancien Testament (livre truffé d’idéologie).

Ce verset est d’une importance capitale car il montre d’emblée aux yeux du monde, l’ennemi à combattre, bien sûr, la « descendance » de CHAM.

Nous pouvons aussi attester cette haine envers les nôtres par le biais de l’autre branche de SEM qui n’a pas failli à la tradition en substituant habilement le nom CHAM par le peuple de Pharaon (le peuple de Pharaon connaîtra l’enfer éternel).

La haine des descendants de SEM et de JAPHET envers la « descendance » de CHAM n’est pas une vue de l’esprit. Pour s’en rendre compte, il suffit de faire une visite dans les pays dont ils ont la charge.

Dans ces pays, les nôtres subissent les pires humiliations que connaissent tous les communs des mortels.

A propos de ce qui vient d’être dit ci-dessus, CHEICK ANTA DIOP que je cite de mémoire disait ceci « on mène contre nous le combat le plus violent, plus violent que celui qui a conduit à la disparition de certaines espèces et que si nous voulons nous en sortir nous ne pouvons que compter sur nos propres forces et qu’aucune faiblesse n’est tolérée ».

Ceux qui nouent les alliances contre nature, pour soi-disant défendre la cause KEMITE se trouvent le plus souvent noyés dans la défense d’une cause qui n’est pas la leur en reléguant celle-ci au second plan.

Cette guerre fratricide que se livrent les descendants de ceux que le Dieu de la Bible a choisi au détriment des nôtres, pour le contrôle du monde, ne doit pas nous distraire, nous éloigner de notre mission première, à savoir, la reconstruction de la mémoire historique de notre peuple, détruit par ceux cités ci-dessus.

Cet universalisme des nôtres dans un monde qui lui voue une haine ancestrale (voir la Bible et Coran) ne peut que provoquer indignation et incompréhension de la part des hommes qui sont à la charge de la reconstruction de notre patrimoine culturel.

Il est important de souligner qu’il existe un pacte de non-agression ou l’union sacrée entre ces peuples quand il s’agit de combattre le KEMITE (voir Bible et Coran).

Frères et sœurs KEMITES ne nous trompons pas d’adversaire car ceux qui vous embrassent aujourd’hui sont ceux-là même qui vont vous étouffer demain.

Votre serviteur que je suis vous invite à écouter certaines radios communautaires que vous connaissez tous, et vous vous ferez votre propre opinion.

Texte de ELYMB’ADIKOLO « L’âme d’un peuple c’est son paradigme ancestral, nulle n’a le droit de vous en priver car un peuple sans son paradigme, est comme un arbre sans racine »

HILLARY CLINTON SE RATTRAPE DE SA GAFFE.

Crédit photo/TF1/LCI

Hier, nous parlions du dérapage de l’ex First lady, Hillary Clinton, après le tollé engendré par ses déclarations lors d’un meeting pour la récolte de fonds, il y a deux jours, suite à son endettement record, ICI.la vidéo y est consultable.

Hier, lors d’une réunion transformée en grand meeting de soutien à Barack Obama à Henderson, banlieue de Las Vegas, elle s’est précipitée pour prouver qu’elle soutenait le jeune sénateur de l’Illinois, avec force et sans faille. Mais, que cache cet empressement ? Les super-délégués dont elle convoitait les voix pour la convention du 24-25 août prochain, lui ont simplement dit non, craignant la fin du parti de l’âne.

Fin de la polémique disent les communicants, qui mettent à profit ce répit, avec le repos complet du candidat démocrate à Hawaï en famille, pour dire qu’il reviendra plus fort, après la contreverse soulevée par rapport à son périple mondial, couronné pourtant de succès.

En déclarant lors de la réunion ceci: « Tous ceux qui ont voté pour moi ou participé à un caucus pour moi ont tellement plus en commun avec le sénateur Obama qu’avec le sénateur McCain », la sénatrice de New York pense-t-elle avoir éliminer le malaise qu’elle suscite au sein du parti démocrate ?

Le lot de consolation du couple Clinton est que, chacun prononcera un discours lors de la grand-messe démocrate de Denver où, la marche décisive vers la Maison blanche sera en branle.

PARALLAX.