Vidéo: Ashanti…..nue, se rhabille enfin !

Ashanti à New York / Photo J. Goldberg / Kamerun Scoop

Ashanti à New York / Photo J. Goldberg / Kamerun Scoop

La diva africaine-américaine, Ashanti, était nue. Elle s’est enfin rhabillée. Elle revient avec un nouvel opus: « Declaration », qui est entrain de faire un malheur actuellement aux Etats-Unis. Treize titres dont elle réalise en partie l’ensemble, en étant auteur-compositeur. Des duos encore, avec Akon ou Nelly, son chéri, depuis déjà quelques années.

Ashanti Douglas à New York / Photo J. Goldberg / Kamerun Scoop

Ashanti Douglas à New York / Photo J. Goldberg / Kamerun Scoop

On avait perdu de vue la sublime chanteuse de RnB sucré-salé, Ashanti Douglas. On se souvient de « foolish », le tube mondial qui fit un véritable carton au Billboard. Elle ne s’était   
J. Goldberg/ Kamerun Scoop

Ashanti Douglas...glamourous / Photo: J. Goldberg/ Kamerun Scoop

pas arrêté là. Ashanti a construit sa réputation avec des duos mémorables. Nous pouvons citer de mémoire,  son duo avec les rappeurs, Ja Rule (« Always on Time »), Fat Joe (« What’s Luv? »), the Notorious B.I.G. (« Unfoolish »). Mais où était passée la divine chanteuse ?

 Irv Gotti, chef de la direction de son label Murder Inc, a été inculpé en Janvier 2005 et accusé de blanchiment d’argent pour traffic de drogue, de plus d’1 million de dollars . Tous les artistes du label ont été contraint de mettre la pédale douce, à l’image de son compère, le rappeur, Ja Rule.

On va se refaire « foolish » en vidéo. Il faut acheter le nouvel album de la diva.

 

PARALLAX.

Georgie-Russie: l’apprenti sorcier, Mikheil Saakachvili.

Mikheil Saakachvili / Kamerun Scoop

Mikheil Saakachvili / Kamerun Scoop

Ce matin dans le Washington Post, l’ancien président russe, père de la pérestroïka, Mikhaïl Gorbatchev, estime que le soutien militaire américain, ajouté à la perspective d’intégrer l’OTAN, « a laissé croire aux dirigeants géorgiens qu’ils pourraient se tirer d’une guerre éclair en Ossétie du Sud »

 

Une analyse qui mérite d’être écoutée et surtout, mettre l’apprenti sorcier, Mikheil Saakachvili, au bout du rouleau, face à ses responsabilités. Désormais il est humilié et l’offensive russe est un sérieux avertissement aux Etats-Unis pour leur dire qu’ils peuvent, eux, les russes, faire une guerre éclair et envahir qui ils veulent dans le Caucase.

A regarder en filigrane ce qui se joue aujourd’hui en Georgie, ceux qu’il faut blâmer, en premier, ce sont les géorgiens et les américains. Ensuite, les russes, qui, face à la disproportion de leur action, semblent plus prêts, à renverser le régime géorgien.

Après avoir repoussé l’armée du président Saakachvili qui en appelle aux américains, les russes mettent la pression sur Israël. L’Etat hébreu même, grand fournisseur d’armes de ce pays, et dont des officiers entraînent l’armée géorgienne, ne savent plus à quels saints se vouer, d’autant plus qu’il ne faut surtout pas courroucer le Kremlin.

Les efforts américains pour pointer des missiles vers l’Iran et la Russie, sont entrain d’accoucher d’une souris. Quant à leur poker menteur fait de déclarations tapageuses, personne ni une armée n’osera s’attaquer à la Russie: armes de destruction massive oblige. Et que dire de l’appui à l’Iran de la Russie qui risque de s’accentuer, et avec qui, elle vient de signer des accords commerciaux ?

Les chimères américaines et la croyance aveugle à son hyperpuissance ne tiennent finalement pas compte des leçons du passé qui sont légions: Vietnam, Irak, Afghanistan. Finalement, les américains n’ont gagné qu’une seule guerre: la seconde guerre mondiale.

PARALLAX