PARTI SOCIALISTE: QUAND LA TRICHE S’EN MÊLE !

Rajout: 22:15. Lorsque je publiais ce billet matinal, je savais bien que quelque chose d’anormal se passait au PS. Mais, de quelle insulte est le nom Aubry ? Aucune fierté à avoir à « gagner » en trichant. Delanoë ? Son aura ne dépasse pas le périphérique. Hamon ? A la gauche du Parti socialiste dit-il ? Pourquoi ne rejoint-il pas Besancenot ? Cette petite racaille du PS nous parlait de 70% des militants qui n’approuvaient pas Ségolène, dès le premier tour. Problèmes en Moselle, en Nouvelle Calédonie, à Lille etc. Ces gens sont des monstres.

 Ils ont tout fait, tout manigancé, tout trituré, tout magouillé, tout falsifié, tout volé, tout, tout, tout, pour empêcher à Marie-Ségolène Royal, de prendre le premier secrétariat du PS. Sans vergogne, ils ont d’abord retardé le congrès rémois, de façon à ce que l’enthousiasme suscité par la dame du Poitou-Charentes, lors de l’élection présidentielle, s’estompe. Hélas, rien n’y fait.

La pseudo-victoire de Martine Aubry, sortie de derrière les fagots, est l’ultime syncrétisme pour tuer le PS. En croyant achever Marie-Ségolène Royal, ils se sont tirés une balle dans les pieds. Ils resteront ad vitam aeternam dans l’opposition. C’est triste comme spectacle.

En réalité, peut-on réellement revendiquer une victoire à 42 voix ? Je ne le pense pas. Après avoir diabolisé, accusé, menti, fait un complot de caniveau, et arriver seulement à battre son adversaire de…0,2%, c’est limite. Et que dire de la revendication prématurée de la victoire qui sentait déjà la triche en plein nez ? Ces gens sont des voleurs.

Toute honte bue, ils veulent nous faire croire que, une personne sans envergure, sans charisme, sans rien du tout, mère des 35 heures, qui n’est là que pour garder la place au chaud pour DSK pourra faire quelque chose de bien au PS ? C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.

Hop ! Ségo, ne lâche rien. Retour aux urnes. C’est la seule solution. Avec ces magouilleurs, il faut être encore plus vigilant. Bizarrement, François Hollande était resté en Corrèze. Drôle de premier secrétaire irresponsable, associé à cette chronique de la mort annoncée du PS.

CERTAINS SONT TELLEMENT DECOURAGES PAR CE VOL CARACTERISTIQUE QU’ILS NE SAVENT>>> PLUS BLOGUER

PARALLAX