Les survivants d’un génocide, deviennent génocidaires à Gaza (PHOTOS)

Tant que l’Etat hébreu bénéficiera de son impunité, appuyé par les Etats-Unis et l’Europe, le génocide des palestiniens se poursuivra. Seules les images montrent l’horreur qu’on vécu hier les juifs, et aujourd’hui, les palestiniens. Etonnant que ça vienne hélas, des anciennes victimes de l’holocauste, qui en pratiquent aujourd’hui, un autre, à Gaza. Etranges similitudes donc. Regardez les photos: à gauche, le génocide des juifs, à droite, celui des palestiniens. Les mots ont un sens ? Hé bien, oui.

Lire la suite

MASSACRE DE KHUZA’A: ISRAËL DEVANT LE TPI ?

Il y a de grandes révélations, au fur et à mesure que les soldats israéliens se retirent de la bande de Gaza. Plus de doute possible. D’abord, un nombre croissant de victimes. Ensuite, des confirmations sur un vrai génocide planifié. Mais, le cas du petit village de Khuza’a montre le vrai visage de ces gens. Ce sont les résultats d’une équipe de journalistes britanniques qui parlent de ce nouveau Oradour-sur-Glâne.

• Israël a tenté de démolir les maisons de civils en y pénétrant; 

• Israël a tué des civils qui essayaient de s’échapper dans le cadre de la protection des drapeaux blancs;

• Israël a ouvert le feu sur une ambulance, tentant d’atteindre les blessés que cette dernière transportait;

• Israël a utilisé son armée dans une zone civile et a tiré des obus au phosphore blanc.

Si les allégations ci-dessus sont confirmées, panoplies de tous les incidents qui constituent des violations des Conventions de Genève, Israël ne mérite que le TPI…..quand la poule aura des dents certainement. 

Les dénonciations sur ce qui s’est passé à Khuza’a font suite aux demandes répétées de violations des droits de l’homme de la Croix-Rouge,de l’ONU et des organisations des droits de l’homme.

 Les photos prises par le photographe Bruno Stevens, à la suite des dégâts matériels très importants dans le village martyr, montrent même encore, la combustion du phosphore blanc utilisé par Tsahal contre les populations civiles. « Ce que je peux vous dire, c’est que beaucoup, beaucoup de maisons ont été bombardées et qu’ils ont utilisé du phosphore blanc », a déclaré Stevens, hier, qui est l’un des premiers journalistes occidentaux à pénétrer dans la bande de Gaza. Pire, il a poursuivi son témoignage en attestant que: « Tsahal semblait se comporte car,les maisons à proximité du village qui n’avaient pas été touchés par des tirs d’artillerie, ont été purement et simplement brûlées. »

Et que dit le gouvernement israélien, il ouvre une enquête pour déterminer les responsabilités, comme si nle responsable n’était pas simplment lui-même. Les médias français n’en parleront pas sans doute.

PARALLAX

 Source en anglais dans THE GUARDIAN