LA PHOTO DU PERE DE ZOHRA DATI !

Bin Fetais al-Marri, père de Zohra Dati ?

Bin Fetais al-Marri, père de Zohra Dati ?

2e personnalité du Qatar, en tant que Procureur Général de la Justice de son pays, cet homme serait le père de Zohra Dati. Problème: il est marié. Un scandale en perspective.

PREFERONS LA BIERE AUX FEMMES.

C’est vrai, le monde va mal. Sarkozy a raconté des conneries à la télé tout à l’heure. Sur les eaux territoriales gazaouies, Israël attaque un vaisseau humanitaire.  Mais, amusons-nous. La vie est ainsi faite. PARALLAX.

01- Une bière froide est une bonne bière
02- On arrive toujours à faire mousser une bière
03- Une bière est toujours prête et humide
04- Une bière n’a jamais la migraine
05- On peut consommer 2 bières en même temps sans complications
06- Une bière n’est jamais jalouse d’une autre
07- On n’a pas besoin de raconter des mots doux a une bière pour se soulager
08- Une bière, ça se commande
09- En soirée, on peut toujours se taper une bière
10- Une bière ne parle pas
11- Une bière reste consommable 28 jours sur 28
12- Quand on finit une bière, on peut récupérer la consigne
13- Quand on ne la finit pas, elle ne fait pas la gueule
14- La bière ne donne que PARFOIS mal a la tête
15- On peut rester actif après s’être tapé une bonne bière
16- Même la bière belge n’est pas stupide
17- Une bière est non violente
18- Une bière n’est jamais complexée
19- On voit toujours facilement à l’intérieur d’une bière
20- Une bière ne laisse jamais de poil dans la bouche
21- Une bière blonde n’est jamais fausse
22- Une bière est toujours consentante
23- Une bière ne porte pas de collants
24- Une bière est parfois légère
25- Une bière rousse ne pue pas en été
26- Pas de problème de langue avec les bières étrangères

27- Avec une bière, pas de belle-mère
28- Même bourré on choisit sa bière
29- On n’a pas à ramener sa bière au resto, il y en a déjà
30- On ne risque pas d’attraper des maladies en se tapant une bière
31- Une bière n’oublie jamais la pilule
32- Une bière n’est jamais de mauvais poil
33- Une bière ne demande jamais de nouvel emballage
34- Bières et copains font bon ménage
35- La bière ne prétend pas être intelligente
36- On n’a jamais honte être vu avec une bière
37- Une bière n’a pas de grand frère
38- On peut prendre en public une bière sur la table
39- Deux doigts suffisent pour un pack de six
40- Une bière ne passe pas son temps au téléphone
41- Une bière ne vous mord jamais où que ce soit
42- N’importe quelle bière peut poser dans un magazine
43- Une bière ne vous fera jamais porter des cornes
44- On peut décapsuler une bière sans tacher les draps
45- A 95 ans on peut toujours se taper une bière
46- Poser un lapin a une bière n’est pas dangereux
47- On peut se taper une très bonne bière pour moins de 50 balles
48- Une bière a toujours moins de 25 ans
49- Une bière se prête à toutes les fantaisies
50- Une bière ne se peinturlure pas pour essayer être attrayante
51- On n’a pas besoin d’éteindre la lumière pour consommer une bière
52- Une bière ne vous empêche pas de dormir
53- Une bière n’est pas allergique au foot
54- Une bière ne court pas les Jacky en BM

55- Une bière ne prend jamais toutes les couvertures
56- Une bière ne prend jamais de petit-déj. au lit
57- Une bière a toujours du goût
58- Une bière ne demande jamais de petits suppléments
59- Une bière est toujours la bienvenue
60- Les bières ne sont pas toutes les mêmes
61- On peut partager une bière entre copains
63- Une bière ne ronfle pas
64- Même pour son enterrement on a droit à une dernière bière
65- Une bière n’a pas envie de fraises quand elle est pleine
66- Si une bière vous prend la tête, ce n’est jamais pour très longtemps
67- Une bière ne revient pas forcément cher
68- Une bière ne crée pas de problème
69- Finalement une bière ne fera pas la tête en lisant cela .

ANTI-DIEUDONNE : ILS SONT DEVENUS FOUS !

La CICAD tiendra un stand d’information, vendredi 6 février 2009 entre 11h et 15h à la hauteur du 40, rue du Marché à Genève. Par cette action, la CICAD ira à la rencontre des genevois afin de les informer de l’antisémitisme de Dieudonné.


 

Dieudonné : la liberté d’expression dévoyée – APPEL A LA MOBILISATION DES CONSCIENCES

Par-delà nos opinions politiques, nos croyances, nos appartenances nationales ou confessionnelles, nous, signataires de cet appel, reconnaissons la liberté d’expression comme attribut fondamental de la démocratie et le respect de son principe comme indispensable é l’existence d’une société ouverte, pluraliste et respectueuse.

Insidieusement, c’est au nom de cette même liberté d’expression, et sous prétexte de provocation, que Dieudonné s’est érigé en chef de file d’un certain nombre d’antisémites.Genève est une ville de dialogue, de respect et de compréhension, fière de l’enrichissement que lui apporte sa diversité culturelle, ethnique et religieuse.

Nous ne pouvons accepter qu’un principe aussi fondamental que la liberté d’expression soit ainsi dévoyé et utilisé comme instrument de propagande haineuse.

 

Nous, citoyens de Genève, ne pouvons être des spectateurs passifs et résignés lorsque la liberté d’expression est instrumentalisée pour justifier la tenue d’un spectacle d’une personne dont les propos ouvertement antisémites et les connivences politiques douteuses révèlent un profond mépris pour les idéaux pluralistes que défend cette liberté.

Nombre d’entre nous n’ont pu oublier ses nombreux dérapages, dont le plus récent s’est déroulé le 28 décembre dernier. Devant cinq mille spectateurs, dont Jean-Marie Le Pen, Dieudonné a invité sur la scène du Zénith, é Paris, Robert Faurisson, négationniste français bien connu et condamné, é plusieurs reprises, pour ses propos et thèses antisémites. Dieudonné lui a fait remettre é cette occasion par son régisseur, « déguisé » en déporté d’un camp de concentration, « le prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ».

Parce que nous considérons comme un devoir citoyen de laisser les idées s’exprimer, nous considérons aussi comme un devoir citoyen de dénoncer le racisme, l’antisémitisme et la propagation de la haine partout où ils se cachent et, a fortiori, derrière l’usage de nos libertés fondamentales.

Au nom de la liberté d’expression, pour alerter les consciences citoyennes du danger de son dévoiement, nous signons cet appel. Pour que Dieudonné aujourd’hui, mais un autre demain, sache que nous ne sommes pas dupes, que nous reconnaissons et dénonçons le visage hideux de la haine quel que soit le masque dont il est affublé.

Mais quelle perte de temps du CICAD, le CRIF suisse. Dieudonné sera sur scène, les 6 et 7 février prochain en Suisse. Certains ne sont pas contents. Ces gens ne sont pas normaux. N’est-il pas ? Voilà des gens qui, sans vergogne, cultive la haine. De quoi ont-ils peurs ? De la vérité qui blesse ? Pathétique. PARALLAX.

KOUCHNER: LA SURPRISE DU CHEF… MYTHOMANE.

Enorme !

Le mythe Kouchner est entrain de tomber. « Peut-on critiquer Israël ? » se demandait jadis, Pascal Boniface, dans un essai, lui qu’on accuse sans cesse d’antisémitisme, parce qu’il dit des vérités qui dérangent les bien-pensants.

Aujourd’hui, étrangement, du moins, ça n’est vraiment pas une surprise, Bernard Kouchner, réagit violemment au livre « Le monde selon K », du journaliste Pierre Péan, en l’accusant d’antisémitisme et de révisionnisme. Son allusion que ses détracteurs sont nostalgiques des années 30 et 40, en dit long sur le personnage. Peut-on critiquer un juif qui fraude, est en faute, ment sur tout et rien sans être taxé d’antisémite ? Telle est la question qui mérite un vrai débat.

Selon Claude Askolovitch, du JDD, cette accusation,  c’est l’arme absolue. Il faut donc en user à satiété. Evidement, comme il l’avait dit, « ça marche toujours ». Kouchner est l’ami de Kagamé, soupçonné quand même de génocide. Il s’est enrichi grâce à Omar Bongo, président du Gabon depuis déjà plus de 40 ans, qui aurait demandé le départ de Jean-Marie Bockel, qui volait liquider la Françafrique, et de Denis Sassou Nguesso, président et dictateur du Congo-Brazzaville, que Elf a remis au pouvoir à la suite d’un coup d’état…

Comment peut-on accepter la nomination de l’épouse du ministre, Christine Ockrent, une belge, à la tête de l’audiovisuel extérieur français, France24, en toute impunité ? C’est pas ça qu’on nomme népotisme ? Franchement, comme le soulignait Pierre Péan ce matin, Bernard Kouchner est « cynique » et,  « un va-t-en-guerre à la vision caricaturale ».

Comment pourrait-il être autrement ? Une fois entré en fonction au Quai d’Orsay, n’est-ce pas lui qui envisageait d’attaquer l’Iran ? Oui, Bernard Kouchner est un fou de pouvoir, et le pouvoir en définitive rend fou. D’ailleurs, tout ce que dit Pierre Péan dans son livre, a été rendu public par bribes, ici et là. Son agitation prouve bien qu’il y a anguille sous roche…

On comprend aisément pourquoi l’administration Bush se méfie de cet homme et pourquoi, Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat, n’a pas encore envisagé de le rencontrer. Cet homme est potentiellement dangereux, disent en effet ses détracteurs,  prêt à tout, pour sa survie. Ils n’ont pas forcément torts.

Affaire à suivre !

PARALLAX