Chambre à gaz: Williamson et Faurisson lynchés mais pas Abrahamowicz !

Prêtre intégriste italien: les chambres à gaz ont servi « à désinfecter »

Image © AFP

Le camp de concentration d’Auschwitz en janvier 1945

Savez-vous pourquoi ce prêtre n’est pas lynché comme Williamson et Faurisson ? Et bien, parce que son nom ne rime pas avec SON. Cherchez l’erreur ! Mort de rire ? Eh bien il est juif ! CET ARTICLE A ETE PUBLIE….LE 29 JANVIER DERNIER.  PARALLAX

« Je sais que les chambres à gaz ont existé au moins pour désinfecter mais je ne saurais dire si elles ont causé des morts ou non car je n’ai pas approfondi la question », a déclaré le prêtre Floriano Abrahamowicz, responsable de la communauté intégriste catholique de la Fraternité Saint Pie X pour le nord-est de l’Italie.

Cette interview a été réalisée après le scandale suscité par l’évêque intégriste Richard Williamson dont l’excommunication a été levée par le pape bien qu’il ait tenu des propos négationnistes.

Dans un entretien à la télévision suédoise diffusé il y a une semaine, l’évêque intégriste avait affirmé: « je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz (…) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz ».

« Williamson a certainement été imprudent en se prononçant sur des questions techniques », poursuit Floriano Abrahamowicz qui, mettant en avant ses origines juives, assure qu’il est « vraiment impossible pour un catholique d’être antisémite ».

Le prêtre italien voit dans cette polémique une manoeuvre « contre le Vatican ».

« La critique que l’on peut faire sur la tragédie de l’Holocauste est qu’on lui donne la suprématie par rapport aux autres génocides. Si Mgr Williamson avait nié à la télévision le génocide de 1,2 million d’Arméniens par les Turcs, je ne pense pas que les journaux auraient parlé de ses déclarations de la même manière », a ajouté le prêtre italien.

Source: Le matin.ch

Publicités

Dieudonne met la Suisse à ses pieds !

salle de la Madeleine hier, avant le spectacle de Dieudonné

Genève: salle de la Madeleine hier, avant le spectacle de Dieudonné

De mémoire de suisse, c’est du jamais vu. Dieudonné a réussi l’exploit de faire en deux jours, quatre spectacles, haut en couleurs. Une foule conquise, des associations pour la haine, déclinées en associations contre machin-chouette, complètement à la dérive.

Prêcher la haine n’est pas passé. De voir des gens arriver à 20h, repartir à 22h et de voir ceux qui attendaient d’occuper la salle, s’il vous plaît, sous la pluie, il y a de quoi se poser des questions. Pourquoi des gens peuvent-ils aller dépenser 35 et 55 francs suisses pour se voir lyncher ?

A cause de l’humour. Dieudonné cogne sur tout. Noir, arabe, musulman, chrétien, juif etc. C’est bizarre que dans un tel panel, il n’y ait qu’un petit groupuscule qui se trouve insulté. Mais bon, les indignations sélectives, on en sait quelque chose.

Un bilan plus que positif. Plus de 2000 personnes à la fête. Que dire de plus ? Le talent ne s’achète pas. Le public est présent. Faut-il encore que des gens nous disent ce qui est bien ou non pour nous ? Je pense notamment à ceux qui veulent interdire l’artiste, en usant de tout et rien, comme la demoiselle qui dirige la Mairie de Paris.

De toutes les façons, évoquer les troubles publics, n’est qu’un mensonge éhonté. Ces gens n’ont qu’un seul but, faire que la vérité n’éclate pas. Laquelle ? Suivez mon regard, je ne veux pas être taxé de tous les noms d’oiseaux. La réalité: Dieudonné est victime de racisme. Point barre.

PARALLAX