LE MUR DE PATRICK BRUEL !

Patrick Bruel aka Momo

Patrick Bruel aka Momo

A l’isle-sur-le-Sorge, petite commune du Vaucluse, le chanteur à voix, Patrick Bruel aka Maurice Benguigui, qui casse la voix mais pas la noix avec ses voisins, se comporte un peu comme le Gouvernement israélien, sur les terres palestiniennes. Je sais, les cris d’orfraie viendront décrier et tenter de faire passer ce comportement pour de la naïveté.

 

 

En réalité, ce chanteur-acteur n’est pas gentil gentil comme à la télé, disent les habitants de la petite bourgade, qui ne comprennent pas pourquoi le chanteur a fait ériger un mur de deux mètres de haut, sur 20 hectares, autour de sa propriété de….10 hectares.  Vous avez parlez de mur pour se protéger ? C’est pas moi qui le dit, mais, le Dauphiné Libéré.

Voilà le gentil troubadour qui érige dans un petit village, un mur d’Apartheid. En effet, sur ces 20 hectares qu’il a acheté à prix d’or, la star ne voulait plus entendre ni voir les jeunes qui y faisaient du motocross, ni même voir les familles qui s’y promenaient les dimanches, pour cueillir des fleurs, pique-niquer ou chercher des truffes. 

La différence entre Patrick Bruel et Israël c’est que, le premier a eu recours à des millions d’euros, pour avoir le plan cadastral de la petite cité provençale, tandis que l’Etat hébreu, lui, utilise la Bible comme plan cadastral. Néanmoins, les similitudes…bref,  sans commentaire. Enfin, comme il le dit, je ne pouvais garder le silence……Alors regarde.

PARALLAX