VASTE GUIGNOLADE AU DÎNER DU CRIF !

J’ai ri de bon cœur, j’ai même pleuré de rire, hier, pendant le dîner médiatique, antidémocratique et communautariste du CRIF. La bande de comiques ne m’a pas fait bondir de ma chaise. Ils sont tellement prévisibles que le sempiternel refrain ne peut que faire rire. Antisémitisme à toutes les sauces. Selon machin chouette, les chiffres ont augmenté. L’intervention du chef de l’Etat était très attendue, alors que le nombre de faits antisémites a bondi en janvier en raison de « l’importation » en France du conflit dans la bande de Gaza. C’est vrai qu’en organisant une marche pour soutenir Tsahal, on n’importe pas le conflit. Nous sommes inquiets insistent-ils.. etc.  Sarkozy, FUTUR PRIX NOBEL DE LA PAIX[fr], est resté sur place, pendant 30 mn.

Avec une société aussi répressive comme la notre, il y a de quoi avoir marre de ces pleurnicheries perpétuelles. C’est quand même hallucinant de voir des personnes qui soutiennent des tueurs d’enfants, oser pleurer comme des bébés à chaque instant. Ceux-là même qui vous donnent un violent coup et se couchent en premier pour crier, en faisant semblant d’être atteint. Pfff !

De vous à moi, que penser lorsqu’un juif, parce qu’il est juif, soutient le carnage de Gaza et le vol manifeste qu’on appelle colonisation ? Rien ? Et, va-t-on m’accuser d’antisémitisme alors que je combats le sionisme qui est une forme de racisme et de néo-colonialisme mais, on va m’accuser de racisme et d’antisémitisme. Vous voyez comme ces imbéciles sont habiles pour bannir toute critique ?

Je pense à Fillon, qui a dit que les antisémites n’ont pas leur place en France. Il va les expulser où ? Et les anti-gazaouis, qui sont aussi des antisémites, qu’on comptait par centaines lors du dîner du CRIF, puisque les Arabes sont aussi sémites, seront-ils envoyés manu militari vers Israël ? La séparation entre le religieux et l’Etat, je n’en parle même pas.

Pour finir, mais quelle guignolade ce dîner ! Avec l’argent public, le contribuable français va reconstruire Gaza bombardé par Israël. En même temps nous dinons au CRIF et faisons la bise aux israéliens du CRIF. C’est merveilleux la politique, non ? Israéliens, ne vous gênez pas. Bombardez, tuez, assassinez, nous reconstruirons. Quelle tristesse. Quand se décidera-t-on à distinguer les juifs de la Shoah et les israéliens extrémistes ?

PARALLAX