Scoop: garde à vue puis tribunal pour le rappeur Kerry James.

En garde à vue depuis lundi, Kerry James de son vrai nom Alix Mathurin a été déféré au parquet hier, mercredi, accompagné de deux de ses amis qui lui font office de gardes du corps pour répondre de coups et blessures. Jeux de mains, jeux de vilains n’est-ce pas Kerry ?

 

Kerry James

Kerry James

C’est quoi cette affaire ?

Lundi dernier, dans les locaux de la radio estampillée banlieue « Génération 88,2 FM », une bagarre a éclaté entre Kerry et ses acolytes, contre un autre rappeur inconnu au bataillon, Black VNR. Ce dernier un peu trop seul, aurait été mollesté sérieusement et s’en est sorti avec de graves hématomes et une incapacité totale de travail (ITT) de 8 jours…La police appelée sur place embarqua alors le rappeur et sa clique…

Que faisait-il à Générations 88,2 FM ? En pleine promotion de son nouvel album qui cartonne déjà, le rappeur qui prône pourtant la tolérance a pris avec cet opus, une tournure radicale. Il s’insurge contre les injustices et dans le premier extrait « Je représente », il prend cause et fait pour les plus faibles. Selon des indiscrétions du commissariat du XIXe, il est resté très calme durant sa garde à vue.

Que s’est-il passé au Tribunal ? Le rappeur et ses amis ont été placés sous contrôle judiciaire et doivent revenir au mois de juin, le 25, convoqués pour répondre de violences en bande avec surtout arme. En effet, un poing américain aurait été utilisé pour frapper Black VNR.

LA PHRASE DU JOUR: YOUSSOUF FOFANA.

 

 

Y. Fofana lors de son arrestation en Côte-d'Ivoire

Y. Fofana lors de son arrestation en Côte-d'Ivoire

Youssouf Fofana à la magistrate qui lui demandait son nom:

 

Source: ICI

« Mon prénom c’est Arabe. Mon nom : Africaine armée barbare révolution salafiste. Ma date de naissance, le 13 février 2006 à Sainte-Geneviève-des-Bois».

LE TRIOMPHE SUISSE !

On peut l’aimer ou le détester mais nier son talent est simplement malhonnête. Priver les gens d’un humoriste qu’ils aiment est non seulement de la censure, mais aussi un début de dictature. Or, ces maires et consorts ont été élus par le peuple qu’ils méprisent. 500 personnes ont donc vu le spectacle de Dieudonné hier à Crissier en Suisse. Pas de dérapage ni de trouble à l’ordre public. Ils sont satisfaits mais, la journaliste titre qu’il exploite son fonds de commerce et dans l’article détaille le spectacle. Fonds de commerce ? Lequel ? A la fin, elle estime que le spectacle est….indigeste. Cherchez l’erreur ! PARALLAX.

________________________

A Crissier, Dieudonné exploite son fonds de commerce

SPECTACLE | Le plus controversé des humoristes hexagonaux était hier soir dans l’Ouest lausannois. A tirer sur tout ce qui bouge devant un public aux anges. Pas de dérapage manifeste mais une systématique du dégommage qui peut finir par lasser.

 

 

© Pierre Le Tulzo | Le public a été conquis par Dieudonné, hier soir, à Crissier

Martine Clerc | 29.04.2009 | 01:20

 

Salle comble, hier soir à Crissier. Près d’un demi-millier de personnes, beaucoup de trentenaires, sont venues acclamer l’humoriste Dieudonné et son spectacle «J’ai fait l’con». D’entrée de bal, le comique fonce dans le tas, sa spécialité. Vêtu de noir, il entre sur scène et minaude, «Je le sens pas ce spectacle, je suis sous haute surveillance». Référence directe aux déclarations du conseiller d’Etat Philippe Leuba qui indiquait hier dans 24 heures que les autorités se montreraient extrêmement attentives au moindre dérapage raciste.

Il faut dire que le comique a le don pour le scandale: en décembre dernier, au Zénith de Paris, il avait jugé bon d’accueillir sur scène et de faire ovationner Robert Faurisson, un négationniste notoire. Hier soir, il revient longuement sur les épisodes qui émaillent sa stratégie de la provocation: le choix de Jean-Marie Le Pen comme parrain de l’une de ses filles, son salut hitlérien déguisé en rabbin à la télé chez Fogiel ou l’affaire Faurisson. Pour l’humoriste, il s’agit simplement de trucs promotionnels, de «buzz» pour faire parler de lui: «Les médias se sont déchaînés, m’ont craché à la gueule, traité d’antisémite. La viande sanguinolente, je leur en donne, c’est ce qu’ils aiment». Acclamations du public.

Tout au long du spectacle, «Dieudo» flingue à tout va. Et à la louche. Le beauf raciste qui, au Cameroun, martyrise ces ridicules pygmées amoureux des arbres. Des victimes qu’il dit pouvoir attaquer sans risque, «car leur lobby n’est pas assez puissant»… Applaudissements. Dieudonné tire aussi à vue sur George W. Bush et son laquais Sarkozy. Il torpille la Françafrique à travers un mime plus vrai que nature d’un potentat camerounais encore aux ordres de Paris. Et pan sur la décolonisation mal digérée! Le voyeurisme télévisuel prend aussi une bonne claque. En voilà deux autres pour la mafia des marchands d’armes et le mensonge de Colin Powell devant l’ONU afin de faire avaler la guerre en Irak. Hier soir, à Crissier, il n’y avait pas de déporté des camps pour traverser la scène, comme ce fut le cas à Genève en février dernier. En conclusion de son spectacle, Dieudonné a chanté à la manière de Nougaro le parcours d’un jeune Palestinien qui finit par se faire exploser dans un attentat suicide.

Le comédien est impressionnant, les mimiques font mouche. Et les messages, assénés à grands coups de batte, sont reçus cinq sur cinq. Mais les références répétées à ce qui fait polémique rendent, à la longue, le tout indigeste.

Source: 24heures

UNE DIARRHEE EN PLEIN MATCH DE RUGBY.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’un fake. La photo est authentique. C’est lors d’un match du championnat sud-africain de rugby, qu’un joueur a été « lavé » par l’arrivée de la diarrhée subite de son adversaire en plein visage. Le joueur qui avait la chiasse n’aurait pas du jouer, non ?

 

parallax-kamerun-scoop

PARALLAX

PROCES YOUSSOUF FOFANA: LA GRANDE MANIPULATION.

 

 

 

La dépouille d'Ilan Halimi

La dépouille d'Ilan Halimi

Je ne peux que m’associer à la souffrance d’une mère qui perd son fils de façon tragique et injustice. Je ne peux que m’associer à un tel drame sans nom. En revanche, crier avec les loups pour détourner l’origine crapuleuse du crime, alors, je dis non.

 

 

 

Ilan Halimi

Ilan Halimi

Le procès du « Gang des barbares », 27 prévenus accusés d’avoir enlevé, torturé et tué le jeune Ilan Halimi s’ouvre demain, mercredi 29 avril prochain devant la cour d’assises, à huit-clos, ce que contestent certains alors que deux prévenus étaient mineurs. Encore une tentative de violation du droit.

Ce qui est totalement irréel et abscons, c’est la précipitation avec laquelle certains médias voir tous, qui n’hésitent plus à dénoncer le racisme tout en le pratiquant honteusement, parlent du chef de gang, Youssouf Fofana, comme étant franco-ivoirien et présente Ilan Halimi, enterré en Israël, comme…français.

 

Pire, certains titrent déjà qu’il s’agit d’un crime antisémite, alors que la Justice elle-même ne l’a pas encore déterminé. C’est vraiment terrible de voir une telle manipulation. Hier soir, lors du journal lors de la propagande du 20h de David Pujadas sur France 2, on a atteint les sommets. Il fallait émouvoir. Avant de passer la parole à Mme Halimi, il dénonce un crime antisémite. Ainsi, lors de son interview la mère du défunt enfonce le clou en parlant elle aussi d’un crime antisémite.

Or, le « Gang des barbares » était coutumier de ce genre d’action. Sur les 27 prévenus, toutes les nationalités (français de souche, portugais, iraniens, etc…). Coutumier de ces actes répréhensibles certes, mais il ne choisissait pas la confession d’un tel ou d’un tel autre. Appuyer dessus est de la manipulation mentale. D’un crime crapuleux, on veut faire un crime antisémite, sans trop savoir quel est l’intérêt. Ce serait un très mauvais service qu’on rendra à la société en mentant au vu et au su de tout le monde. 

Personne ne peut trouver des circonstances atténuantes à Youssouf Fofana et à sa bande de malfrats mais, instrumentaliser la mort d’un jeune homme à des fins politiques et surtout racistes pour encore fustiger les mêmes, devient insupportable. Le cycle risque de devenir perpétuel. Et si désormais, à chaque crime crapuleux, on recherchait d’abord l’origine du mort ? Ne serait-il pas là, une bonne idée ? Plus sérieusement, en voulant trop en faire, ceux qui nous disent à cor et à cri lutter contre la haine, la mettent en scène sans vergogne et osent donner des leçons. Ce sont eux les vrais inspirateurs de l’antisémitisme !

Dès dimanche, lors du journal de 20h (vidéo), France 2 affirmait déjà sans l’avis du Tribunal, que le crime était antisémite, tout en disant que ça ne fait aucun doute pour la …justice. Ils sont juges et parties…Bref, encore une fois, c’est l’antisémitisme à toutes les sauces…

PARALLAX

MOLENBEEK « FAIT L’ CON » !

Dieudonné jouera à Molenbeek ( quartier de Bruxelles) le 13 mai prochain dans la salle Saada sis au quai de Mariemont.

Après avoir tenté frauduleusement de le faire interdire sans raison valable, c’est maintenant par mesure discriminatoire, sans réel mobile que des bourgmestres (maires) belges tentent d’imiter les français, pas en violant le droit avec des arrêtés municipaux, mais en refusant d’accorder des salles à l’humoriste, nsuivant sans doute les recommandations de Bertrand Delanöe. De Paris à Bruxelles, leur puissance est indéniable.

L’organisateur du spectacle en Belgique de Dieudonné, Miloud Merzguioui, a déclaré ce matin : « Nous nous sommes adressés à de nombreuses salles communales  mais, les responsables ont tous refusé d’accueillir Dieudonné finalement, nous avons préféré nous tourner vers un lieu privé, la salle des fêtes Saada. «  Les roitelets de la liberté d’expression à géométie variable ont donc décidé d’un commun accord, de bannir Dieudonné.

Tout comme le Parti socialiste qui a de plus en plus peur des Européennes de juin prochain, les seuls arguments aujourd’hui, c’est de tenter de diaboliser l’artiste, avec la complicité de la presse où, les journalistes s’abstiennent de poser les bonnes questions. Ainsi, la tête de liste du PS en Île de France, Harlem Désir, ne trouve pas mieux que de dénoncer la candidature antisioniste de Dieudonné comme une nébuleuse de haine.

Or, aucun journaliste n’a posé la question de savoir si c’était illégal de s’opposer au sionisme. Mais, à force d’asséner la même chose, la critique du sionisme, idéologie raciste, sera condamnable. C’est avec les propos de l’eurodéputé Désir qu’on sent que ces gens sont prêts à tout, pour concocter une loi simplement pour interdire la critique d’Israël. Une grave dérive en perspective.

PARALLAX

LES 10 TATOUAGES LES PLUS LOUFOQUES !

1) Le Monde sur mes fesses.

« Monsieur, j’ai perdu mon chemin. pouvez-vous me dire où je suis ? »

2) Haro sur les gros !

« Loin de ma vue ! »

3) Singes parade.

« C’est quoi ce trou ? »

4) Michael Jackson

« J’aime les enfants ! »

5) Être au niveau.

« Il faut relever le défi ! »

6) Par ici les pièces.

« Insérez les pièces dans la fente ! »

7) Visage en damiers

« Allons-y pur un jeu de dames ! »

8) Plats favoris.

« Connaissez-vous mon plat favori ? »

9) Tête arrière.

« Je vois partout ! »

10) Coup aux fesses.

« Bats-moi ! «