PIERRE FALARDEAU L’ESPRIT LIBRE !

Pierre Falardeau

Pierre Falardeau

Qui connaît Pierre Falardeau ? C’est l’évènement au Québec actuellement. Il vient de publier un livre d’une violence inouïe, contre ceux qui cognent sur lui, mais reconnaissent son talent. En ce moment, il est victime d’un lynchage sans précédent. Accusé d’antisémite car ami de Dieudonné, l’homme est sans nul doute, épris de liberté. Ils sont finalement forts ces gens qui n’acceptent pas que les autres s’expriment, se croyant au dessus des lois et pensant détenir la vérité. Son opuscule est intitulé : Rien n’est plus précieux que la liberté et l’indépendance, vlb éditeur, 264 pages.

 

Découvrez l’extrait le plus fort :

Jacques Hébert, socialiste à voiture de sport; Rabinovitch, président de Radio-Vichy; Monseigneur Steven Guilbault; le Père Hubert Reeves; le Cardinal Bernard Voyer; les Cowboys mélangés; l’autre mongol à barbiche, Suzuki, Kawasaki, Yamamoto ou quelque chose du genre venu à Montréal nous faire la morale in English only; les collabos de Gesca; l’unifolié, un pavillon de complaisance ; les intellectuels à gages de Paul Desmarais; les Japonais, à Montréal, nous polluent la vue et le cerveau; Jacques Godbout fait le jars à la radio de Christiane Charrette; Boom Desjardins, une jolie tête de ruminant domestiqué; la grosse Nathalie à junior qui n’est pas sans rappeler Sœur Marie de la Transpiration des Saints Pieds de Jésus; Lysiane Gagnon, une pitoyable blondasse; la colorée gouverneure générale et la grande tarte à Lafond; mon ami Dieudonné; Patrick Lagacé, le blagueur de La Presse; le professeur Lauzon, de la marde de gauche; la grosse Bazzo; René-Homier Roy et son parterre de mémés-sur-le-retour-d’âge; Odile Tremblay, une petite gueule pincée de Madame-bien-élevée-de-la-Haute-Ville; Robert Lévesque, le pape de la critique insignifiante pour enfants de chœur attardés; Amir Kadhir et son houdinisme idéologique; Françoise David et son catalogue de bons sentiments; alouette…

 

PARALLAX

Publicités

DRANCY : info ou intox ?

La société française vit un grand malaise. Il y a de celà quelques années, toujours à Drancy, en son mémorial de la Shoah représenté par un wagon, des tags avaient été retrouvés. La même clique aux indignations sélectives, s’était précipitée pour accuser ceux qu’ils nomment en privé: les islamo-bamboulas et bien sûr les arabes.

Jusqu’à ce jour, le mystère reste intact, puisqu’on n’a jamais retrouvé les contrevenants. Avec une police française aussi puissante, ça me paraît bizarre cette affaire. Le mémorial étant situé en face d’un cité assez sensible, ne va-t-on pas arrêter des petits loubards à problèmes, pour leur amputer ce délit ?

Pour sûr, cette abomination est condamnable mais, il y a trop de coïncidences. Je doute fortement que quelqu’un soit antisémite à ce point, dans le sens où il souillera à la volée, la mémoire des déportés. Enfin, je n’y crois plus trop à ces choses. On a été trop bernés. Pire, ça tombe toujours à des périodes charnières. Suivez mon regard !

J’ai peur que ce ne soit un coup. Monté par qui ? Je n’ai pas de réponse.

Alors Drancy, info ou intox ?