LE TRIOMPHE SUISSE !

On peut l’aimer ou le détester mais nier son talent est simplement malhonnête. Priver les gens d’un humoriste qu’ils aiment est non seulement de la censure, mais aussi un début de dictature. Or, ces maires et consorts ont été élus par le peuple qu’ils méprisent. 500 personnes ont donc vu le spectacle de Dieudonné hier à Crissier en Suisse. Pas de dérapage ni de trouble à l’ordre public. Ils sont satisfaits mais, la journaliste titre qu’il exploite son fonds de commerce et dans l’article détaille le spectacle. Fonds de commerce ? Lequel ? A la fin, elle estime que le spectacle est….indigeste. Cherchez l’erreur ! PARALLAX.

________________________

A Crissier, Dieudonné exploite son fonds de commerce

SPECTACLE | Le plus controversé des humoristes hexagonaux était hier soir dans l’Ouest lausannois. A tirer sur tout ce qui bouge devant un public aux anges. Pas de dérapage manifeste mais une systématique du dégommage qui peut finir par lasser.

 

 

© Pierre Le Tulzo | Le public a été conquis par Dieudonné, hier soir, à Crissier

Martine Clerc | 29.04.2009 | 01:20

 

Salle comble, hier soir à Crissier. Près d’un demi-millier de personnes, beaucoup de trentenaires, sont venues acclamer l’humoriste Dieudonné et son spectacle «J’ai fait l’con». D’entrée de bal, le comique fonce dans le tas, sa spécialité. Vêtu de noir, il entre sur scène et minaude, «Je le sens pas ce spectacle, je suis sous haute surveillance». Référence directe aux déclarations du conseiller d’Etat Philippe Leuba qui indiquait hier dans 24 heures que les autorités se montreraient extrêmement attentives au moindre dérapage raciste.

Il faut dire que le comique a le don pour le scandale: en décembre dernier, au Zénith de Paris, il avait jugé bon d’accueillir sur scène et de faire ovationner Robert Faurisson, un négationniste notoire. Hier soir, il revient longuement sur les épisodes qui émaillent sa stratégie de la provocation: le choix de Jean-Marie Le Pen comme parrain de l’une de ses filles, son salut hitlérien déguisé en rabbin à la télé chez Fogiel ou l’affaire Faurisson. Pour l’humoriste, il s’agit simplement de trucs promotionnels, de «buzz» pour faire parler de lui: «Les médias se sont déchaînés, m’ont craché à la gueule, traité d’antisémite. La viande sanguinolente, je leur en donne, c’est ce qu’ils aiment». Acclamations du public.

Tout au long du spectacle, «Dieudo» flingue à tout va. Et à la louche. Le beauf raciste qui, au Cameroun, martyrise ces ridicules pygmées amoureux des arbres. Des victimes qu’il dit pouvoir attaquer sans risque, «car leur lobby n’est pas assez puissant»… Applaudissements. Dieudonné tire aussi à vue sur George W. Bush et son laquais Sarkozy. Il torpille la Françafrique à travers un mime plus vrai que nature d’un potentat camerounais encore aux ordres de Paris. Et pan sur la décolonisation mal digérée! Le voyeurisme télévisuel prend aussi une bonne claque. En voilà deux autres pour la mafia des marchands d’armes et le mensonge de Colin Powell devant l’ONU afin de faire avaler la guerre en Irak. Hier soir, à Crissier, il n’y avait pas de déporté des camps pour traverser la scène, comme ce fut le cas à Genève en février dernier. En conclusion de son spectacle, Dieudonné a chanté à la manière de Nougaro le parcours d’un jeune Palestinien qui finit par se faire exploser dans un attentat suicide.

Le comédien est impressionnant, les mimiques font mouche. Et les messages, assénés à grands coups de batte, sont reçus cinq sur cinq. Mais les références répétées à ce qui fait polémique rendent, à la longue, le tout indigeste.

Source: 24heures

Publicités

6 Réponses

  1. Génève II, ou la fin des haricot pour les sionistes!

  2. INDIGESTE??? oui à l’image de notre monde d’aujourd’hui qui est dirigé par une clique qui nous reste en travers de la gorge, s’il faut la dénoncer alors Dieudo est le seul l’Unique pour le faire aussi fort et aussi bien!!!!

    Lui seul et personne d’autre n’est si bien placé pour ouvrir les yeux, si ce n’est la conscience des humains car l’Heure est venue, n’est-ce-pas????

  3. Ridicule, une fois de plus, après avoir dit qu’il est drôle, talentueux, que le public l’a ovationné et que la salle était pleine, cette « journaliste » se sent forcée de terminer sur une note négative.

    Et bien si c’est indigeste pour elle, ça ne l’a apparemment pas été pour les 500 personnes présentes.

    A Genève, c’est 4 spectacles pleins, soit 1600 personnes qui ont, en février, digérer ça, sans aucun problème, eux.

    Je conseille à cette « journaliste » une boite de Renie, ça aide quand on digère mal…

  4. C’est ca courbette, sa façon de montrer sa soumission : Pardonne moi oh maitre d’avoir fait mon travail, mais son spectacle est génial. Pov journalistes !

  5. enfin une bonne nouvelle

  6. DIEUDONNE I LOVE YOU!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :