ISRAËL VA-T-IL FAIRE ELIMINER BARACK OBAMA ?

Nous savons maintenant les « qui » ne veulent pas la paix. Refuser qu’un autre peuple ait un etat alors que soit même on a un Etat préfabriqué, c’est le comble. Tout laisse à penser qu’Israël va éliminer Barack Obama par tous les moyens. Il y a eu Yitzak Rabbin qui voulait la paix. Il y a maintenant Obama. Son voyage égyptien sera à hauts risques. Chut, les masques tombent mais, Israël est un Etat démocratique qui se défend contre l’agression des Palestiniens raciste. Demain, notre enquête sur l’agression dont a été victime Dieudonné dans le 20e arrondissement de Paris sera en ligne. PARALLAX.

—————————————————-

Israël refuse le gel de la colonisation réclamé par Obama.

Des immeubles supplémentaires en construction dans la colonie de Maale Adumin, à Jérusalem-Est, le 12 août 2008 © TARA TODRAS-WHITEHILL/AP/SIPA

Des immeubles supplémentaires en construction dans la colonie de Maale Adumin, à Jérusalem-Est, le 12 août 2008 © TARA TODRAS-WHITEHILL/AP/SIPA

 

La tension est montée d’un cran dimanche entre Israël et les Etats-Unis à propos de la colonisation en Cisjordanie que le gouvernement de Benjamin Netanyahou refuse de geler comme le réclame le président Barack Obama. « Je veux dire de façon très claire que le gouvernement israélien actuel n’acceptera en aucune façon que la colonisation légale soit gelée en Judée-Samarie (Cisjordanie) », a proclamé le ministre des Transports, Israël Katz. M. Katz, un proche de M. Netanyahou, a ainsi répondu aux pressions exercées par le président Obama pour obtenir un gel total de la colonisation.

Jusqu’à présent, le gouvernement de M. Netanyahou s’est contenté de se déclarer prêt à évacuer des colonies sauvages établies par des colons extrémistes, tout en affirmant vouloir continuer à construire dans les 120 colonies « légales » pour faire face à la « croissance naturelle » de leur population. Le président Obama, comme la communauté internationale, a refusé d’entériner cette distinction entre les différentes colonies.

M. Katz a également accusé le président Obama de refuser de respecter les engagements pris par son prédécesseur, George W. Bush, dans une lettre adressée en 2004 à l’ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon. Dans cette missive, l’ex-président américain indiquait, selon les responsables israéliens, que le tracé d’un futur Etat palestinien devrait tenir compte des blocs d’implantations. Israël entend annexer ces blocs en Cisjordanie, où vivent la grande majorité des 280.000 colons.

« Inquiétudes sur des arrangements futurs » (Katz)

« Cette administration (Obama) n’a pas encore reconnu les arrangements conclus entre le gouvernement israélien et l’administration Bush. Cela ne peut que susciter des inquiétudes sur des arrangements futurs », a ajouté M. Katz. Un haut responsable israélien, qui a requis l’anonymat, a pour sa part regretté que les « Américains n’exigent pratiquement rien des Palestiniens alors qu’ils demandent à Israël de prendre des mesures qui équivalent à un véritable sacrifice ». « Les Palestiniens ont adopté une approche passive. Mahmoud Abbas souhaite que les Américains fassent tout le travail », a expliqué à l’AFP ce responsable.

Barack Obama a pressé Israël d’accepter la création d’un Etat palestinien et de mettre fin à la colonisation lors d’une rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas, qu’il a reçu jeudi pour la première fois à la Maison Blanche. M. Netanyahou, qui s’est rendu le 18 mai à la Maison Blanche, avait refusé de parler d’Etat palestinien ou d’un gel total de la colonisation.

La majorité des médias faisaient dimanche leurs gros titres sur la crise qui pointe avec le grand allié américain. Le quotidien Haaretz, citant des responsables politiques, titrait en Une « Israël critique durement les Etats-Unis: arrêtez de favoriser les Palestiniens ». Son concurrent Maariv, faisait parler le Premier ministre avec un « Netanyahou à l’administration Obama : que voulez-vous de moi? La chute de mon gouvernement? ». Pour le Jerusalem Post, les dirigeants israéliens sont « furieux des tentatives de Mahmoud Abbas d’affaiblir le Premier ministre lors de sa visite à Washington ».

Par ailleurs, un rapport pourrait donner des arguments aux Etats-Unis contre la colonisation. Selon le mouvement israélien anticolonisation « la Paix Maintenant », 44 % des terres sur lesquelles ont été construites des colonies sauvages en Cisjordanie appartiennent à des propriétaires palestiniens.

Source: Le Point

LA PHRASE DU JOUR.

Simone Veil réagit sur l’éventualité qui pouvait interdire la candidature de Dieudonné : » Sur le plan des droits de l’homme, c’était très difficile. Et puis, en définitive, il aurait fait beaucoup plus de bruit. Ça risquait finalement de le servir ! ».

Bravo mamie blues !

NE REVEILLEZ PAS LES RACISTES !

Ce trio de choc est entrain sans doute de réveiller Alain Finkielkraut et George Frêche. Après l’équipe de France e football black-black-black, vont-il nous parler bientôt de l’équipe de France de Tennis black black black ? Avec nos deux amis, on peut s’attendre à tout.
Ils sont qualifiés pour le 3e tour (16e de finale) à Rolland Garros. Jo-Wilfried Tsonga qu’on ne présente plus, 24 ans, Gaël Monfils, 22 ans et Josselin Ouanna qui revient après avoir été blessé pendant deux ans, de 2005 à 2007, revient petit à petit. Il va exploser sans doute bientôt. il est âgé de 23 ans et est originaire de Tours.

Jo-Wilfried Tsonga (9e mondial)

Gaël Monfils(10e mondial)

Josselin Ouanna (135e mondial)

SOURCE: Allain Jules

DIEUDONNE: OUTREAU, DREYFUS ET DILS A LUI TOUT SEUL.

Dans la catégorie médiamensonges, le bouquet final revient indubitablement aux médias français dont la servilité dépasse désormais l’entendement. Depuis que les politiques défendent becs et ongles leur bifteck ou plutôt un siège d’eurodéputé que l’humoriste Dieudonné pourrait prendre, chaque éditorial le concernant est conclu par « condamné plusieurs fois pour des propos sur la Shoah ».

Cet épisode triste du journalisme des dépêches prouve bien la faiblesse de ces prétendus journaliste qui n’arrivent plus à analyser, faire du journalisme en somme.  On reprend sans vergogne ce que l’autre a écrit. Aucune investigation, rien, que du vent, un vide sidéral qui fait que ces petits d’esprits se défoulent soit sur l’humoriste soit sur ses supporters ou certains blogueurs qui pour eux sont au journalisme, la caniveau. A mourir de rire.

Un manque de déontologie journalistique traverse ces médiamensonges avec acuité. A chaque que vous lirez donc un texte concernant l’humoriste de talent et engagé, regardez bien la conclusion et vous verrez que nous ne vous racontons pas des sornettes. Revenons donc sur les fameuses condamnations de Dieudonné.

Après plus de 24 procès intentés contre Dieudonné Mbala Mbala, seules deux condamnations émaillent son parcours judiciaire qui n’en ait pas un dans la mesure où il y a une grosse escroquerie et une hypocrisie. Dieudonné c’est un Outreau à lui tout seul, le nouveau Patrick Dils qu’on n’arrête pas de vouloir humilier parce que le dossier est vide, le nouveau Dreyfus qu’on harcèle parce qu’il est vu comme noir, le noir étant de tout temps et de toutes les nations, l’éternel persécuté.

Première condamnation de Dieudonné : A Lyon, un groupe de militants violents se présentent devant l’artiste en tant que radicaux sionistes pour tenter d’empêcher sa représentation. Ils attaquent en toute impunité les spectateurs, gazent une fillette qui a le tort d’être arabe et lorsque la presse interroge l’humoriste que dit-il : « Ce sont des négriers reconvertis dans la banque, l’humour et l’action terroriste ». Où sont donc les propos accusant les juifs ? Rien. Lors du procès, une dame, officier de la marine indique pourtant que l’humoriste est resté calme malgré les fameux « Dieudonné les juifs auront ta peau ». Antisémitisme ? Du bluff. Quant à ceux qui se reconnaissent en ces nervis, il faut avouer qu’ils sont finalement pareil.

Deuxième condamnation de Dieudonné : Dieudonné se rend à Alger pour un spectacle. Lors d’une conférence de presse, il qualifie les commémorations de la Shoah parce qu’excessives, de pleurnicherie insupportable, d’overdose et de « pornographie mémorielle ». Commémorations et non la Shoah en elle-même dont il précise qu’il sait que des personnes comme Simone Weil en ont souffert. Mais, un mensonge persiste, relevé par le moribond Proche-Orient Intox ou plutôt Israël-Intox de la tristement célèbre Elisabeth Schemla. La presse s’emballe et finalement l’artiste est condamné pour avoir déclaré autre chose que la réalité de ses propos. Voilà. Nos imbéciles soi-disant journalistes s’appuient sans vergogne sur ces escroqueries.

Dieudonné en définitive, par provocation a donné sans doute le bâton pour se faire fouetter, sans réellement mesurer la propagande mensongère vis-à-vis de sa personne. Ainsi, certains osent même l’accuser d’avoir viré à l’extrême droite par son rapprochement avec Jean-Marie Le Pen. Encore une facilité triste et conne du journalisme de faiblesse et de suivisme. C’est ainsi aussi que certains esprits chagrins ne supportent plus qu’il brille sur scène et bloquent toutes les salles dans lesquelles il doit jouer, sous prétexte qu’il est devenu négationniste parce qu’il a fait monter Faurisson sur scène. A quel moment a-t-il nié, lui, la Shoah ou les chambres à gaz ? Ces gens sont devenus fous.

PARALLAX

Observatoire contre le sionisme.

PARIS – La liste de l’humoriste Dieudonné, en riposte à la création d’un « observatoire » de députés UMP sur ses activités, a créé jeudi « un observatoire du sionisme » pour « répertorier » les calomnies des « sionistes et de leurs alliés ».

Cette introduction est signée L’Express. Epoustouflant. Décidément, Dieudonné leur donne des vertiges. Tiens, l’humoriste Dieudonné. On croit rêver. Il est encore humoriste le bougre ? Mort de rire.

Puis, plus loin, on découvre que la teneur du communiqué de cet observatoire qui a un rôle bien précis: « Face à la montée du racisme sioniste et à son influence croissante dans les médias et dans la vie politique, la liste antisioniste a pris l’initiative de lancer un +observatoire du sionisme contre le sionisme et les communautarismes. »

L’Express prend le sin de mettre entre guillemets, allez-y savoir pourquoi, sionisme et communautarisme. Ils sont piégés par la réaction de Dieudonné après l’annonce bancale de l’élu du Raincy dont nous parlions hier, Eric Raoult. Visiblement, ça n’a pas choqué la presse. Mais quand c’est Dieudonné, on parle de provocation. Surtout le Parisien qui titre ainsi. Je ne sais npas si mon post est en ligne. ICI. Avec un mensonge terrible, l’article conclut en disant que Dieudonné a été condamné plusieurs fois pour des propos contre la Shoah. Quel mensonge. Deux condamnations avec le mensonge à la clé (nous y reviendrons dans un article).

Merci Dieudo pour cette nouvelle quenelle, c’est la réponse du berger à la bergère !

PARALLAX

Romainvillois contre Dieudonné ?

De la poudre aux yeux !

Voici un texte qui circule sur le Net depuis hier. Je l’ai lu sur Bellacio. Une bande nommée Comité Citoyen de Romainvillois. Un obscur groupuscule de la ville du 9-3, Romainville qui peut tenir dans une cabine téléphonique. Après une enquête Internet, on constate que c’est un petit politicien de pacotille, professeur de lycée du nom de Stephane Wasselberg qui veut à son tour surfer sur la vague Dieudonné pour exister. Pire, il ose parler sans mandat au nom des romainvillois. Or, ce n’est qu’un triste opposant au Conseil municipal de sa Mairie. Je suis donc tombé sur une de ses vidéos où il parle aboie. J’avoue, ça fait pitié. 74 vues en 1 an. Vous êtes courageux, allez-y, ICI. PARALLAX.

Nous avons pris connaissance ce jour du tract des candidats de la liste « antisioniste » pour les élections européennes, distribué dans certaines des cités de Romainville. Nous dénonçons avec vigueur le discours raciste et populiste de Dieudonné ! Celui-ci a enfin tombé le masque. Le soutien au peuple palestinien n’est pour lui que prétexte. Il s’agit en fait par un flot d’immondices, d’inepties et de mensonges d’alimenter tout ce qui pourrait nous diviser quelque soit nos origines. Les termes utilisés « assemblée de ploutocrates », « mafia sioniste », « bourgeois mondialistes » sentent le rance et l’immonde et nous ramènent à une époque où certains mouvements xénophobes et antisémites prospéraient en Europe ! Ce discours incantatoire qui espère rallier un suffrage populaire en prétendant défendre les services publics ou s’opposer aux licenciements, est le camouflage habituel des orientations d’extrême droite.

C’est parce que nous connaissons notre Histoire que nous condamnons avec détermination ces propos. Nous ne pouvons accepter que dans le pays de la déclaration des droits de l’homme, de tels imposteurs viennent salir notre devise républicaine « liberté, égalité, fraternité » et prôner la mort de notre pacte social !

Les habitants de Romainville ne se laisseront pas abuser par cette manoeuvre et condamnent avec force l’entreprise d’intoxication intellectuelle menée par ces tristes clowns ! Cette incursion dans la vie politique française se traduira par un fiasco à la fois en terme d’audience mais aussi de suffrage.

Nous déclarons notre volonté de combattre au sein de notre ville et par tous les moyens démocrates dont nous disposons, les discours fascisants et violents de cette liste, demandons à toutes les associations et partis politiques qui oeuvrent pour le vivre ensemble à Romainville de refuser les amalgames véhiculés par la propagande déposée dans nos boîtes aux lettres et de le faire savoir !

Comite citoyen romainvillois 

CARLA BRUNI A VENDRE POUR 3500 EUROS.

La photo topless de la première dame de France Carla Bruni-Sarkozy prise en 1994 par la photographe américaine Pamela Hanson, sera mise en vente aux enchères le 4 juin prochain, pour la modique somme de 3500 euros. La vente se déroulera à  Villa Grisebach à Berlin.
 
Il n’existe que dix exemplaires repertoriés de la photo. C’est à une époque charnière de sa carrière de mannequin, à l’époque où elle était avec la rock star, Mick Jagger.
 
Selon enfin une sourc de l’Elysée, le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, aurait indiqué qu’il n’a pas de problème avec les photos de sa femme, les considérants comme artistiques et celles d’une belle femme (sic)
 
PARALLAX
Carla Bruni-Sarkozy

Carla Bruni-Sarkozy