LA TENTATION DE LA CENSURE.

Elections européennes : la liste "anti-sioniste" de Dieudonné et d’Alain Soral.
***
 
Censurer Dieudonné, Soral, Marc Edouard Nabe, une exposition sur Jean-Edern Hallier et j’en passe…
 
 C’est censurer le talent, la culture, le courage et l’intelligence. Et c’est inacceptable !
 
 On ne censure pas un artiste, un auteur ou un intellectuel ! Jamais ! Fallait-il le rappeler ?!
 
***
Quant à cette liste "anti-sionisme" de Dieudonné* constituée à l’occasion des élections européennes, il semblerait qu’une partie de la société française se soit enfin décidée à rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui n’ont pas cessé d’exiger de l’Etat français un soutien inconditionnel à un Etat israélien cruel et injuste face à un Peuple palestinien désarmé, allant jusqu’à tenter de priver un artiste de son Art au prétexte qu’il aurait dépassé les limites de l’acceptable dans un sketch (FR3 – Fogiel) qui dénonçait cette même tentative de hold-up de la liberté d’expression et de création sur tout ce qui, de près ou de loin, concerne l’Etat d’Israël et sa politique à l’endroit des Palestiniens et des pays qui l’entourent.
 * Même si l’on peut craindre les répercutions de cet effet boomerang, quoi que l’on puisse penser de Dieudonné et de sa liste électorale, est-il besoin de rappeler que rien, a priori, ne destinait cet artiste à un tel positionnement "idéologique" : celui de l’anti-sionisme ; aussi, ceux qui, honnêtes et lucides, n’ont pas la fâcheuse habitude de prendre les effets pour des causes pourront toujours s’interroger sur les raisons qui ont pu conduire Dieudonné là où il se trouve aujourd’hui.
Et le chantage* à l’antisémitisme pratiqué par ces mêmes individus apporte, une fois encore, la preuve que nous avons bien affaire à des individus sans gêne, sans scrupules, malfaisants et d’une mauvaise foi d’une rare violence. 
*Racket intellectuel et moral ; et d’aucuns s’empresseront d’ajouter : individus le plus souvent regroupés sous la bannière du CRIF ; sans oublier son bras armé que sont le Bétar et la Ligue de défense juive, entre autres groupuscules de voyous ; un CRIF qui, soit dit en passant, ne représente que lui-même, sinon… l’état d’Israël en France.
Aussi, il serait irresponsable de laisser des gens qui n’ont eu qu’un seul don depuis plus d’un demi siècle, à savoir : organiser le malheur pour les autres et pour eux-mêmes (individus auxquels on ne saurait confier la gestion d’une halte garderie sans frémir) ; ceux-là mêmes qui ont conduit la société israélienne à un gâchis et à un désastre humain, politique et économique sans précédent dans le monde occidental* depuis la fin de la seconde guerre mondiale.
*Si toutefois l’on doit considérer que l’Etat israélien appartient encore au monde occidental ; alors que l’on serait bien tentés de penser que cet Etat appartient désormais à une région qui n’a de cesse de cultiver une incapacité au pardon et à la compassion envers quiconque ne possède pas les mêmes attributs religieux, ethnique ou politique.
Assurément ! Ce serait pure folie que d’autoriser ces mêmes individus à continuer d’orienter la politique intérieure et extérieure de la France et de l’Europe ; et si la liste de Dieudonné peut contribuer à mettre sur la touche tous ceux qui vouent une allégeance communautaire servile, sans retenue et déshonorante à la politique de l’état d’Israël – allégeance quasi fanatique des plus dommageable pour les intérêts de la France et de l’Europe -, so much the better !
 Dernier exemple en date : Durban II et le retrait de l’Europe qui nous laisse seuls face au reste du monde ; et pour quelle politique - celle du "bunker" à l’israélienne ? Et pour quel résultat – l’isolement, le dépérissement et l’atrophie ?
 Cela ne doit pas être, et cela ne sera pas !
 ____________________________________
 
P.S
 
Sioniste ? Vous avez dit sioniste ? Mais… sioniste de quel sionisme ?
 
Le sionisme qui condamne le Peuple israélien qui tente de vivre dans les frontières reconnues par la communauté internationale, à ne jamais connaître la paix ?
 
Le sionisme, idéologie millénariste qui promet La sécurité à tout un Peuple au terme d’un « Grand soir » toujours remis à demain, repoussant chaque jour son avènement à une date aussi ultérieure qu’indéfinie quand enfin, nous assure-t-on, tous les ennemis du Peuple juif auront été vaincus ; alors que dans sa pratique et dans son exercice, cette idéologie ne cesse de nourrir en haine et en ressentiment féroces ces mêmes ennemis ?
 
Ou bien, le sionisme qui condamne ses voisins à l’humiliation entre deux massacres de quelques milliers d’entre eux ?
 
Et puis encore, le sionisme qui, en Europe et plus particulièrement en France, pratique le chantage à l’anti-sémitisme sous le haut commandement du CRIF ?
 
***
 
Le sionisme est devenu un mot « imprononçable » quand on a un minimum de conscience et morale et politique.
 
Aussi, à l’avenir… et à défaut de pouvoir encore se dire sionistes, on sera tout juste capables de se déclarer favorables à l’idée d’un Etat juif pour les juifs seuls, tel qu’il existe aujourd’hui et tel qu’il est reconnu par la communauté internationale, mais certainement pas… tel que cet Etat use et abuse du monopole de la violence et de la manipulation à des fins d’expansion territoriale, de contrôle et d’humiliation du Peuple palestinien. 
 
Source: Texte de Serge Uleski dans AgoraVox
About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 528 followers

%d bloggers like this: