OLYMPIQUE DE MARSEILLE:PAPE DIOUF VIRE !

C’est sans surprise qu’on vient d’apprendre le départ de la présidence du club phocéen l’Olympique de Marseille, de Pape Diouf. Tort d’être noir? Mais bien sûr. Avec un parcours aussi alléchant, des Champions League à la clé, pour satisfaire un personnage, Robert-Louis Dreyfus sacrifie, pas forcément Pape Diouf, mais Marseille, pour des intérêts personnels.

Eternel recommencement. Recrutement galvaudé. Instabilité chronique à venir, après une brillante demi-décennie de reconstruction. Bon, Dreyfus c’est monsieur argent. En tant qu’argentier donc, il fait et défait qui il veut. Mais, les supporters vont-ils accepter encore cette gestion administrative calamiteuse ? Est-ce le retour aux dépenses faramineuses alors que l’équilibre financier était retrouvé ?

Bref, Robert-Louis Dreyfus limoge son président, parce que son ami l’a demandé, pour divergence… mon oeil. En dessous, voici son communiqué:

«Après cinq années de présidence, Pape Diouf va quitter ses fonctions. Je tiens à le féliciter pour le travail accompli au sein du club. Il a été un grand président qui a oeuvré pour le bien de l’Olympique de Marseille. Sportivement, il a su hisser le club au plus haut niveau français en terminant deuxième du championnat, tout en luttant pour le titre jusqu’à la dernière journée. Il a, de plus, doté le club d’une gestion saine. Malheureusement, les divergences apparues nous empêchent de poursuivre l’aventure. De nouveaux défis sont désormais à relever. Didier Deschamps, le nouvel entraîneur, les incarnera sur un plan sportif. Un nouveau président sera nommé dans les prochains jours».

PARALLAX

Pape Diouf au stade Vélodrome

Pape Diouf au stade Vélodrome

GUADELOUPEENS, RENTREZ AU SENEGAL !

Le droit de dire même des mensonges ? Ok. Voilà des contrevérités historiques déblatérées par ce béké qui ne gêne visiblement personne. Mais où sont donc ces fameux défenseurs des noirs ? Prenons acte.

Carla Bruni-Sarkozy va mettre le feu à New-York !

 

 

 

mandela (assis) entouré de Carla Bruni, Nicolas Sarkozy et Graça Machel Mandela

Mandela (assis) entouré de Carla Bruni, Nicolas Sarkozy et Graça Machel Mandela

 

 

C’est avec réticence nous signale le journal britannique en ligne Dailymail que Nicolas Sarkozy, le président français aurait accepté que son épouse chérie, la sublimissime Carla Bruni-Sarkozy, participe avec d’autres pop-stars, au concert live qui sera donné à l’honneur du charismatique Nelson Mandela, pour célébrer le 91e anniversaire de Nelson Mandela.

La première dame française aurait déclaré que cette fois-ci, il est hors de question de parler sex, drogue ou fun, mais uniquement de rock’n’roll. Elle chantera en duo avec Dave Stewart, l’ex guitariste du groupe mythique britannique, Eurythmics, qui avait pour chanteuse, la sculpturale Annie Lenox. Vous vous souvenez sans doute.

Ce concert qui aura lieu au Madison Square Garden, se déroulera le 18 juilet prochain et, il y aura entre autres, les vieilles légendes de la pop ou du rythm and blues ou de la soul comme Aretha Franklin ou Cindy Sanders Lauper.

Après le bide rétentissant de son dernier opus Comme si de rien n’était, la first lady française est en passe de revenir musicalement sur le devant de la scène musicale.

PARALLAX