INTERVIEW VERITE DE DIEUDONNE (PART 1).

Le 10 juin dernier au Canada, l’humoriste Dieudonné a donné une interview au journal Maclean, l’un des plus gros tirage de la presse canadienne anglophone. Découvrez en dessous, le premier extrait de ce long entretien qui comporte vous le verrez, des aproximations sur certains points qui échappent, on le comprend, à la presse étrangère. Parallax.

 

Le comique français Dieudonné M’Bala M’Bala donne les raisons pour lesquelles il a parlé de « Juifs négriers », et pourquoi il a postulé pour le Parlement européen.

dieudonné

L’humoriste français Dieudonné M’Bala M’Bala a diverti et exaspéré son pays pendant près de 20 ans. Récemment, avec son one-man show qui portent sur la « race », la religion et la violence familiale, entre autres, il aborde des sujets comiques tabous. En 2006, il est tombé en disgrâce avec la France médiaque et politique, ainsi que bon nombre de ses fans, quand il a déclaré son admiration de Jean-Marie Le Pen, leader du parti de  l’extrême-droite, Le Front National, allant jusqu’à faire de lui, le parrain de sa fille. Dieudonné a effectué son show en cinq dates à Montréal où, il reste extrêmement populaire en dépit (ou peut-être à cause des) controverses qui l’entourent.

Maclean : Vous êtes bien connu au Québec, mais pas au Canada anglais. Présentez-vous, s’il vous plaît.

Dieudonné : Je suis français, avec des racines africaines. J’ai 43 ans. Comédien et humoriste depuis 30 ans en réalité. J’ai un style de comédie qui provoque une certaine forme réaction de la part de mes contemporains.

Maclean : C’est le but ? Obtenir une réaction ?

Dieudonné : Oui, c’est mon style. J’adore jouer avec les limites géographiques, les frontières religieuses et ethniques. C’est un jeu intéressant pour moi. Ici, au Canada, vous l’appelez l’accommodement raisonnable. Tout ce qui divise les gens est intéressant pour moi. J’ai beaucoup de plaisir avec ça.

Maclean : Parlez-moi de votre plus récent spectacle, Sandrine.

Dieudonné : Il y a six ans, j’ai fait un spectacle intitulé « Le divorce de Patrick » qui était basé sur un de mes amis. Je parle du même Patrick six ans après, maintenant, il est marié avec Sandrine.  il s’articlue sur la question de la violence conjugale.

Maclean : Comment vous retrouvez-vous dans cet humour-là ?

Dieudonné : La folie des hommes est un terreau fertile pour nous, comédiens. La violence conjugale est le préambule à l’histoire. Le reste se situe dans l’environnement de Sandrine.

Maclean : Il est un peu moins politique que le précédent donc.

Dieudonné : Un peu moins, mais c’est un sujet tabou, surtout ici au Québec, où il s’agit d’un problème, non ?

Maclean : L’avez-vous écrit avec en tête le Québec ?

Dieudonné : Je viens ici assez souvent, alors peut-être. Mais la relation entre un homme et une femme est universelle.

Maclean : Vous êtes tout à coup beaucoup moins drôle en France, depuis que vous vous êtes allié à Jean-Marie Le Pen. Pourquoi êtes-vous très populaire au Québec?

Dieudonné : Tout est relatif, vraiment. J’ai eu un spectacle à Paris en Décembre dernier avec 5000 personnes dans le public (Zenith ndlr). Je dirais que je suis toujours aussi populaire là-bas, c’est juste que je suis en conflit avec certaines élites politiques et médiatiques.

Maclean : Mais vous êtes accueillis au Québec à bras ouverts.

Dieudonné : Oui, oui. Les Québécois sont moins touchés par les controverses qui m’entourent en France. J’ai un bon suivi ici. Le soutien des médias au Québec est beaucoup plus favorable. C’est ce que je trouve remarquable.

Maclean : Certains médias ici commencent à vous tourner le dos.

Dieudonné : Oui, un peu. Mais cela n’a pas d’importance parce que je ne travaille pas pour les médias. Je travaille pour mon public.

Maclean : Un chroniqueur de La Presse a récemment critiqué les Québécois qui vous tolèrent et vous célèbrent.  Il a dit que, en France, les critiques de vos mots de haine ont eu pour effet, de diminuer votre popularité, tandis que, au Québec, vous êtes totalement accepté.

Dieudonné : Cela est en soi un avis de haine, et cela montre un manque de respect de sa part, pour le public québécois. Il devrait au moins le respecter. Il a néanmoins le droit de dire ce qu’il veut.  Et, de toute façon, il me font de la publicité. Attention, un buzz, ce n’est pas positif ni négatif. Lui,  il est un juste autoproclamé. Je vais faire l’inverse. Je vais jouer les méchants si c’est ça qu’ils veulent.

A suivre demain !

Traduction : Parallax

Voir 2e partie ICI

Publicités

13 Réponses

  1. Vivement que je vois Sandrine.

    Mes respects Dieudo!

  2. […] INTERVIEW VERITE DE DIEUDONNE (PART 1). […]

  3. Le problème c’est que les condamnations d’Israël par Dieudonné ne changeront rien au Proche Orient. Dieudonné s’agite: il a raison ou il a tort, mais de toute façon ça ne fera pas disparaître l’état d’Israël. Il y a des juifs en Israël: ils ont raison ou ils ont tort d’être là (ce n’est pas mon propos) mais de toute façon ils sont bel et bien là et ils ont une armée. Les invectives de Dieudonné (qu’il ait raison ou qu’il ait tort) ne les fera pas disparaître. Je suis triste pour Dieudonné car j’ai le pressentiment que lorsque Dieudonné disparaîtra (le plus tard possible j’espère, mais nous sommes tous mortels…), l’état d’Israël existera toujours (de la même façon l’état d’Israël existait avant que Dieudonné ne naisse en 1966). En attendant Dieudonné attise la haine en France (au lieu de favoriser la paix au Proche Orient). Les palestiniens n’ont pas besoin de l’héroïsme guerrier intransigeant de Dieudonné… L’histoire le prouvera. Gare aux utopies généreuses qui font perdre la raison et qui dérapent dans la haine.

    • Emmanuel,

      Permettez-moi de vous dire, non. Ceux qui attisent la haine en France sont ceux qui empêchent à cet homme de travailler à cause de leur extrémisme que personne ne dénonce.

      Où est leur humanisme, leur tolérance s’il accuse, eux, un autre d’être haineux ? Là est la question, et rien ne sert de se cacher derrière la liberté d’expresion aui aurait des limites que seuls certains peuvent franchir en l’occurence ses adversaires.

  4. Tu as tout à fait raison. Mais mon propos n’était pas une condamnation de Dieudonné. C’était juste un commentaire un peu philosophique: quelle est la valeur d’un engagement quand on sait que le souhait exprimé ne s’incarnera jamais dans la réalité? Mais tu as le droit de me répondre que j’ai tort et que grâce à Dieudonné, dans un an ou deux (c’est à dire en 2010 ou en 2011), il n’y aura plus aucun sioniste en France… Et il n’y aura plus d’état totalitaire israélien et la paix fleurira dans le monde. Mais je répète que j’ai quelques doutes. Je dis simplement: il est possible que subsistent des traces de sionisme en 2013… La question la plus profonde est la suivante: quelle est la valeur d’une utopie? Est-elle régulatrice de quoi que ce soit dans la réalité? Quel statut accorde t-on à la notion de « possibilité »?
    Amitiés

  5. Ah non, Monsieur Emmanuel, ce n’est pas Dieudonné qui attise la haine mais bel et bien tous ces intellectuels, ces politiques et artistes qui soutiennent de façon indécente l’Etat d’Israël. Cet Etat, doit-on encore vous le rappeler, qui enferme tout un peuple derrière des barbelés et des murs, qui l’affame et qui vient d’assassiner plus de 500 enfants !!! Ce soutien irresponsable de la part de nos élites justifie à lui seul la colère et parfois la haine à leur encontre.

  6. Et j’ajouterai, que soutenir un Etat criminel lorsqu’on se dit soucieux du respect des droits de l’homme est plus qu’une faute politique, c’est être complice de crimes. Et si on veut creuser encore plus profond, on arrive vite à la conclusion que seul un racisme sous-entendu peut expliquer l’inexplicable. Alors vos leçons de petite morale, on s’en balance !!!

  7. Nous échangeons des messages sur internet et pendant ce temps l’état d’Israël continue à exister. C’est cela qui m’attriste profondément. Ce qui m’attriste c’est de savoir que demain encore les sionistes se réveilleront en Palestine occupée. A la rigueur, même si Dieudonné était président de la république française je ne suis pas persuadé que les palestiniens pourraient retrouver leurs maisons.
    Amitiés

  8. […] Interview Verite De Dieudonne (part 1). Le 10 juin dernier au Canada, l’humoriste Dieudonné a donné une interview au journal Maclean, l’un des […] […]

  9. Merci pour cette interview vérité…je crois que le problème principal de Dieudo, c’ est justement de na pas avoir la parole pour s’ expliquer; et de laisser les autres parler à sa place…et quels autres !
    Merci, bonne continuation…

  10. Dieudonné dont je ne suis pas fan est parfois maladroit, mais son combat, même sous forme provocatrice, contre le sionisme est salutaire, car cette idéologie raciste sans fondements religieux ou autres est un cancer qui ronge l’humanité toute entière. Même si les « Jaunes » et les « Rouges » de l’Amérique du Sud et du Centre ne s’en rendent pas compte. Par contre de plus en plus de vrais Juifs ou des gens se pensant de cette ascendance depuis des millénaires condamnent les agissements sionistes criminels. Alors qu’Obama est bien obligé de soutenir l’entité sioniste, malgré quelques simagrées pour la galerie,, puisqu’une bonne partie de ses bailleurs de fonds électoraux sont des sionistes juifs ou chrétiens.

  11. A cette date, l’espoir est difficile à garder, mais l »entité sioniste n’est pas plus éternelle que l’Afrique du Sud entre les mains des Blancs ou l’Algérie française ou les états d’Amérique du Sud contrôlés par des descendants de colonisateurs blancs.

    L’Ethique finit toujours par l’emporter. Et même si DES et pas LES Juifs ont une influence exceptionnelle sans égale sur le monde des affaires occidentales et méditerranéennes, un jour, la Grande Palestine vaincra et l’entité sioniste, pas LES Juifs ou supposés de vieille ascendance trimillénaire telle, disparaîtra de la page du temps.

    Et la paix de la planète sera enfin non pas idyllique, mais nettement moins menacée.. Car c’est une écrasante partie du monde musulman (plus d’un milliard d’humains) qui se sent solidaire et agressée par une partie seulement, fanatique ou fanatisée, qui plus est religieuse ou athée, de seulement quelques millions de « Juif, dont quelques très grosses fortunes il est vrai.

    Alors qu’il faut se méfier des « Juifs » qui sont des faux amis conscients ou non des patriotes palestiniens, les Justes Juifs israéliens déjà décidés à devenir citoyens palestiniens à part entière méritent toute notre estime

  12. […] lire l’ interview dans son intégralité…lire la suite de l’ interview… […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :