ELIE SEMOUN PARLE DE DIEUDONNE.

elie

Cet Elie Semoun qui a grandi et travaillé auprès de l’humoriste de talent Dieudonné sait de quoi il parle. Ce n’est vraiment pas un con ce mec. Si j’étais à Paris, sans aucun doute, j’allais aller l’admirer au Palais des Sports, où il reprend son spectacle « Merki qui » ? Hélas, c’est trop loin. Dieudonné dérape à nouveau depuis hier, avec « Sandrine. »[fr] Nous avons reçu tout à l’heure l’interview qu’il a donné aujourd’hui au gratuit Direct Soir. Message envoyé par Prince, un de nos partenaires parisiens. Merci à lui, c’est rafraîchissant et merci surtout à Elie qui confirme que Dieudonné c’est le meilleur. T’es un vrai mec, un homme de coeur. Parallax

Direct Soir:   Et si Elie devait dire merci à…

Elie Semoun: Je dirais merci à Nathalie, parce qu’elle symbolise tous mes personnages. Elle est complètement décalée, elle est dans une misère affective, sentimentale, sexuelle, qui est exactement ma came. J’aime faire rire avec des choses un peu tristes, pathétiques, et Mikeline, c’est ça.

DS: Une personne qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Elie Semoun: Muriel Robin. C’est ma première rencontre du « show-biz ». J’avais 19 ans. on jouait ensemble et, dans le programme, il y avait sa photo avec un petit mot de Michel Bouquet. J’avais été très impressionné !

DS: Un humoriste ?

Elie Semoun: Dieudo, bien sûr. Nous étions frères jumeaux d’humour. Notre complicité était incroyable. Nous écrivions nos sketchs par téléphone. Et puis c’était l’aventure des débuts! Nous aimions nous retrouver et jouer.

DS: Une de vos répliques ?

Elie Semoun: Ce ne serait pas « blonde à forte poitrine », parce que ça ne me résume pas, mais plutôt « enfin, j’me comprends ». Elle sort de sketch Cohen et Bokassa, à l’époque de Dieudo. C’est devenu une expression reprise dans les cours de lycée, dans la rue…Génial, non ? Sinon, évidemment, il y a aussi « merki », « bongour ».

DS: Un metteur en scène ?

Elie Semoun: Roger Louret, évidemment. Je l’ai rencontré au théâtre de l’Atelier. Dès le premier rendez-vous, il m’a engagé. Il a senti qu’il y avait quelque chose à faire avec moi. Et à l’époque, je n’étais pas fini ! J’avais 19 ans. J’étais encore « un petit con », de la matière brute. Il m’a fait confiance.

DS: Une scène ?

Elie Semoun: Le Café de la gare. C’est là où nous sommes nés avec Dieudo. Tous les dimanches, nous allions faire des scènes ouvertes. puis nous sommes devenus les chouchous du public. On hallucinait, on voyait la queue du guichet à la rue. C’est la première fois que l’on avait du succès.

Merki, Elie Semoun, les 26 et 27 juin au Palais des Sports, Porte de Versailles, Paris 15e (0825038039) et du 28 au 30 décembre au Zénith de Paris.

 

Publicités

2 Réponses

  1. elie est intelligent
    et libre

  2. Merki élie pour cette interview !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :