LES MAGISTRATS DENONCENT LE COMMUNAUTARISME JUIF.

Et voilà, la communauté juive en fait un peu trop comme je le dénonçais cet après-midi. Les magistrats prennent mon relais. Cette communauté ou ceux qui croient la représenter, prennent plutôt les modérés en otage. PARALLAX

PARIS – Les deux principaux syndicats de magistrats ont critiqué la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie, qui a demandé et obtenu un appel du parquet contre le verdict du procès de l’affaire Halimi.

 

Les deux principaux syndicats de magistrats ont critiqué la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie, qui a demandé et obtenu un appel du parquet contre le verdict du procès de l’affaire Halimi. L’Union syndicale de la magistrature (USM, majoritaire) et le Syndicat de la magistrature (gauche) estiment que le ministère a cédé à des pressions et a ouvert la porte à un fonctionnement politique des juridictions. (Reuters/Stéphane Mahé)

L’Union syndicale de la magistrature (USM, majoritaire) et le Syndicat de la magistrature (gauche) estiment que le ministère a cédé à des pressions et a ouvert la porte à un fonctionnement politique des juridictions.

« C’est la victoire du politique sur la justice. (…) C’est surtout très inquiétant pour l’avenir. Cette décision met le doigt dans une logique qui est malsaine« , a dit à Reuters Christophe Régnard, président de l’USM.

« Le ‘quantum’ (montant – NDLR) de la peine n’est pas du ressort de la victime. La peine est là pour sanctionner un acte et pour protéger la société, et la décision est prise en fonction de la personnalité des accusés« , ajoute-t-il.

 

Emmanuelle Perreux, présidente du SM, a déploré que la décision réponde aux demandes d’organisations confessionnelles juives, dont les représentants n’ont pas assisté au procès, et de la famille de la victime.

 

« Il y a un aspect très communautariste à cette demande de vengeance. Or c’est une cour d’assises, des jurés populaires, le citoyen qui s’est prononcé« , a-t-elle dit.

« Qu’un ministère cède à une groupe de pression me paraît une dérive. Ça montre à quel point aujourd’hui le politique entend gouverner le cours de la justice et ce n’est pas un gage de sérénité« , a-t-elle ajouté.

 

PRINCIPE D’INDIVIDUALISATION

 

Les syndicats de magistrats soulignent que le code pénal français prévoit le principe d’individualisation des peines.

 

Ce dernier signifie qu’on ne peut amalgamer tous les accusés de mêmes faits. Les magistrats doivent apprécier leur degré de responsabilité suivant leur participation et leur personnalité.

Par ailleurs, la partie civile n’a pas le droit d’appel et le parquet général ne requiert pas au nom des victimes mais représente l’ensemble de la société, soulignent-ils.

Les deux syndicats interprètent la décision de Michèle Alliot-Marie comme un renforcement de la tutelle politique imposée aux magistrats du parquet par son prédécesseur Rachida Dati, qui se proclamait « chef des procureurs« .

 

Le garde des Sceaux a légalement le droit de donner des consignes générales de politique pénale et des instructions dans des affaires particulières par écrit, mais l’utilisation extensive de ce pouvoir contredit le principe constitutionnel d’indépendance de la justice, estiment les syndicats.

Ils remarquent que l’appel est demandé dans le dossier Halimi sur des condamnations que l’accusation jugeait globalement conformes à son avis, alors qu’aucun appel n’a été ni demandé ni déposé après l’acquittement le 4 juillet dernier du sénateur UMP Jean Faure, jugé pour viols. Le parquet avait requis six à huit ans de prison dans ce dossier.

Source: Lexpress.fr

 

Publicités

MICHELE ALLIOT-MARIE OU MARIE COUCHE-TOI LA ?

Sans vergogne, toute honte bue, Michèle Alliot-Marie s’est encore couchée devant le lobby-sioniste de France qui devient de plus en plus nocif pour l’Hexagone et pour lui-même. Celle qui ignorait au cours d’une émission de radio l’existence de Bruno Guigue, ne fait que la volonté finalement de ce lobby. La librairie résistance a été saccagée mais, personne n’a levé le petit doigt pour réclamer la suppression de la LDJ, ce groupuscule de nervis ultra-raciste et violent  interdit partout sauf en France et que tout le monde protège…même la police.

Je ne sais pas mais vous, quoi penser de cet empressement de Michèle Alliot-Marie de recevoir les membres du CRIF et de demander au Parquet d’interjeter appel du jugement des géôliers du « gang des barbares » ? Je suis tout retourné. J’ai l’impression que la communauté juive en fait un peu trop, aime être détestée et finalement, risque de se faire encore plus détestée. Est-ce le but ?

Ce qui est étonnant dans la déclaration de la garde des Sceaux, c’est le fait qu’elle dise que le réquisitoire de l’Avocat Général, Philippe Bilger  n’a pas été suivi tandis que lui-même déclare que les peines sont exemplaires. Allez-y comprendre. Une contradiction et, finalement, la preuve que le CRIF et autres cons,  gouvernent la France, font ce qu’ils veulent. Je ne sais toujours pas comment l’humoriste Dieudonné fait pour tenir avec une telle violence.

Oui, ceux qui ont assassiné Ilan Halimi sont des criminels. Mais, la société civile doit-elle se substituer à la loi, à la Justice, au code pénal ? Il y a comme un malaise qui risque d’arriver à la vitesse grand V dans la vision sociétale en France avec un « deux poids deux mesures » qui devient insupportable. Rien ne sert de venir ici lancer des cris d’orfraie et autres accusations fantaisistes quand on pose des actes aussi ridicules comme le rassemblement qui aura lieu ce jour, à 19h, devant le ministère de la Justice.

J’ai peur que ces gens aient perdu définitivent la raison, empêtrés qu’ils sont, dans leurs convictions et n’ayant plus de principes sur les réalités de ce monde.

PARALLAX

 

MERCY, MADONNA ET DAVID AU RITZ.

Intégration réussie pour la petite Mercy James, la fille adoptive de Madonna qui était ce week-end à Paris au Ritz.

Madonna leaving the Ritz Carlton hotel with Mercy and David on Friday