USAIN BOLT : UN MONSTRE SIMPLEMENT.

Le Jamaïquain Usain Bolt, qui a écrit dimanche une fantastique page de l’histoire de son sport en remportant le titre mondial du 100 m en 9″58, s’estime capable d’aller encore plus vite. Il reconnait néanmoins qu’il lui sera difficile de battre son temps sur 200m.

ATHLETICS 2009 WCH WM Berlin Bolt - 0

U.B. : « Moi une légende ? Je me dirige vers ça mais en deux ans, je ne peux pas encore l’être. Il faudrait que je réalise ce genre de performances plusieurs années de suite. Meilleur sprinteur de l’histoire? Je ne sais pas. C’est aux gens, aux fans de décider. »

Connaissez-vous vos limites chronométriques?

U.B. : « Je pense que tout est possible. Je sais que je peux courir en 9″40. Je pense que je m’arrêterai à ce chrono. Mon but, ce n’est pas de battre des records, mais de gagner des courses. J’ai eu un début de saison difficile avec l’accident de voiture en avril et une préparation retardée. J’ai vécu beaucoup de choses ».

Parlez-nous de cette course…

U.B. : « Je savais que les autres étaient prêts et que je devais faire le travail. Je ne suis pas dans la même forme qu’à Pékin mais je suis bien. Je prends un bon départ, ma phase de transition est bonne et aux 50m je savais que j’allais être difficile à battre car je sais que c’est là que je suis le plus fort. J’ai tourné la tête. Voilà ! J’aime me retrouver contre Tyson (Gay) et je sais que je vais le retrouver l’an prochain. L’athlétisme, c’est ça, de la compétition avec Tyson Gay et Asafa (Powell). Ça grandit le sport. Il nous faut continuer à nous battre comme cela.

A quoi faut-il s’attendre sur 200 m ?

U.B. : « Je ne sais pas mais je doute que je puisse réaliser un nouveau record du monde (NDLR : comme à Pékin, 19″30). Cela va être difficile. Tyson va être dur à battre. Mais ca va être génial. »

Vous vous amusez toujours autant au départ, n’est-ce pas ?

U.B. : « Je m’entraîne toute l’année alors je sais ce que je dois faire le jour de la course. Il n’y a pas de problèmes, je suis concentré quand je suis dans les starting-blocks. »

avec AFP / Eurosport

Publicités