ALERTE: MADONNA S’ECROULE SUR SCENE.

C’est vrai que sa tournée mondiale est éprouvante. De New-York à Londres, en passant par Tel-Aviv et Jérusalem, pour une femme de 51 ans, ce n’est pas évident.

Hier à Sofia en Bulgarie, la madone s’est effondrée heureusement sur l’un de ses danseurs. On évoque actuellement pour ce malaise, la fatigue et le stress.

Affaire à suivre !

USAIN BOLT C’EST LUCKY LUKE.

L’athlète jamaïcain Usain Bolt aurait parcouru son 200 historique de Berlin, en 18,90 au lieu de 19,19. C’est finalement Lucky Luke, l’homme qui tire plus vite que son ombre.
bolt 200m chrono

Source: >>> Revoir la vidéo de la course

GABON: UN FAUTEUIL POUR TROIS.

L’immaturité politique de certains s’est encore vue ici dans les forums, l’émotion prenant finalement le dessus sur la raison. Sans vergogne ni retenue, certains ont cru bon d’insulter, simplement parce que leur champion ou leur favori, ou leur candidat ne faisait pas partir des saints ou du saint des saints dans l’élection gabonaise commentée ici.

De dire que les candidats jouaient tous un mauvais jeu fut, à certains, un appel à un soutien sans faille au fils du défunt président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Il n’en est rien. C’est de l’hypocrisie et une fuite en avant crasse. Remettons-nous dans le contexte de cette élection:

– A peine que les bureaux de vote étaient fermés, l’un des candidats, André Mba Obame, ex-ministre de l’Intérieur, annonce qu’à part un miracle, il est le grand gagnant.

– Ensuite, sentant qu’il y a danger, c’est un autre favori, Pierre Mamboundou, opposant historique au président Omar Bongo, qui, lui aussi, annonce qu’il est le grand gagnant. Il publie même les chiffres, voir ICI.

– Et puis, dans cette situation, le silence étant inquiétant, finalement, le principal favori, qui a semble-t-il bénéficié de l’appuie de la machine de son parti, le PDG (Parti démocratique gabonais) au pouvoir, s’est aussi exprimé, s’estimant vainqueur.

Dans ce contexte donc, il faut raison garder. Et, ceux qui parlent aujourd’hui d’un coup d‘état déguisé ne veulent-ils pas simplement mettre le Gabon à feu et à sang ? Pourquoi et sur quelle base tiennent-ils leurs résultats qui seraient plus crédibles que ceux des autres ? Certains se sont-ils posés cette question ?

Visiblement donc, on prend pour parole d’Évangile tout ce que dit l’opposition, simplement parce qu’on est de cette mouvance. Où est finalement la raison ? Ainsi, pour se convaincre qu’on a gagné, sans attendre même que les Commissions électorales aient rendu leur verdict, c’est tout le monde qui s’autoproclame vainqueur.

Je demande donc aux uns et aux autres de se calmer, se ressaisir car, aucun d’eux ni moi-même votre humble serviteur, ne peut dire qu’il est dans le secret des dieux. Ce serait un mensonge éhonté et, dire qu’Ali Bongo Ondimba, Andre Mba Obama ou Pierre Mamboundou est vainqueur, fait aussi partir des possibilités à accepter sinon, c’est la démocratie qui perdra.

Ce soir donc, nous saurons quel est le vainqueur de cette élection.

PARALLAX