JUPPE DIT NIET A SARKOZY

Alain Juppé, qui co-préside la commission sur le grand emprunt, confirme que le chef de l’Etat lui a proposé d’entrer au gouvernement en juin dernier et qu’il a refusé.

Alain Juppé (Sipa)

Alain Juppé (Sipa)

Dans une interview à Paris Match, l’ancien Premier ministre revient sur la proposition du chef de l’Etat et précise sa position sur le grand emprunt : »nous avons encore un mois et demi pour rendre nos conclusions. Je pense que nous proposerons plusieurs scénarios : soit un échelonnement de l’emprunt sur plusieurs années à raison de 20 milliards d’euros par an, soit un emprunt en une seule fois pour ne pas se perdre dans les dédales de l’administration« , apprend-on mercredi 16 septembre.

« En tout état de cause, 100 milliards d’euros me paraissent un maximum », ajoute Alain Juppé.

« Nicolas Sarkozy m’a proposé l’Education nationale »

Le maire de Bordeaux confirme que le président de la République lui a proposé en juin dernier d’entrer au gouvernement en prenant le portefeuille de l’Education nationale.

« Il est vrai que Nicolas Sarkozy m’a proposé l’Education nationale et que j’ai refusé. Pour moi, entrer dans un gouvernement n’est pas d’actualité, même si je cherche, bien sûr, à être utile à mon pays », dit-il.

« Je ne peux pas être maire de Bordeaux et membre d’un gouvernement, c’est, me semble-t-il, une question de cohérence ».

Alain Juppé estime par ailleurs qu’il faudrait « des circonstances exceptionnelles » pour qu’il soit candidat à l’élection présidentielle de 2012.

Interrogé sur le bilan de Nicolas Sarkozy, il répond: « Beaucoup de réformes ont été engagées. Les lignes bougent. Mais sur beaucoup de sujets, la rupture affichée par Nicolas Sarkozy me fait souvent sourire. »

« Je pense à la politique africaine de la France, à la position de la France sur l’Otan. Là, on est clairement dans la continuité« , juge-t-il.

(Nouvelobs.com avec AFP)

BRICE HORTEFEUX SE CONVERTIT A L’ISLAM !

Pour faire amende honorable, il porte un voile islamique. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, acculé de partout, veut prouver qu’il n’est pas raciste. Les filles voilées vont sans doute protester. Le Mrap semble apprécier alors que la Licra qui criait après l’exploit de Seignosse au génie du ministre n’est visiblement pas contente.

Vignette de Lislesnews.com.

BYE BYE PATRICK SWAYZE !

Swayze-Dead