UNESCO : laissez Farouk Hosni tranquille !

Mais lâchez-lui les basques à ce Farouk Abd-El-Aziz Hosni! ça vous ennuie qu’il soit élu ? Devrais-je plutôt dire, ôtez votre islamophobie ? Probablement. C’est un acharnement sans précédent. Entre injection de Totapen 500, vaccination de Tamiflu et même de l’arsenic en option, versé dans le verre du ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni, 71 ans, l’unanimité médiatique française devient suspecte. Comme un seul homme, tels des pieds nickelés, intellectuels, journalistes et anonymes s’appuyant sur du vide, sans valeur matérielle donc, tentent depuis des mois de lyncher et de disqualifier cet homme à l’élection au directoire de l’UNESCO. Favori à la tête de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, les sciences et la culture (UNESCO), il est arrivé, hier, en tête de l’élection, avec 22 voix sur les 58 que compte le Conseil exécutif de l’organisation onusienne.

Lire la suite

Qui veut la peau de Mathieu Kassovitz ?

La France est mal partie !

Ici et là, le lynchage de Mathieu Kassovitz, juif d’origine hongroise comme quelqu’un et dont la famille en majorité à été exterminée par les nazis pendant le IIIe Reich et la Deuxième guerre mondiale était chez Taddei où, le journaliste l’interrogeait sur les attentats du 11 septembre à New-York.

Pourquoi rappeler l’origine de M. Kassovitz ?

Simplement pour qu’on arrête de nous bassiner avec le fait que, le simple questionnement sur les attentats revendiqués certes par Al-Qaïda et Ben Laden, serait du négationnisme et/ou, une critique des juifs. Que viennent-ils faire là-dedans et pourquoi s’acharnent-ils sur cet évènement en voulant museler les autres ?

A-t-on le droit de critiquer la version officielle ?

Aux États-Unis, oui. En Belgique, oui. Partout, oui. En France, non. C’est incroyable. On dirait même que ces attentats ont eu lieu ici chez nous en France, pays autoproclamé des droits de l’homme et des libertés. Que se passe-t-il ? C’est aussi en france qu’un homme sorti de nulle part veut qu’une loi (Martin Luther king) soit votée pour interdire l’antisionisme apparenté selon lui à de l’antisémitisme. Quelle connerie !

Une déferlante médiatique irréelle.

Toute la presse, à bras raccourcis est tombée sur le pauvre Mathieu, à qui on interdit de réfléchir. Marion Cotillard avait déjà fait les frais de ces lyncheurs morbides et hypocrites. On sait depuis ce qu’il est advenu au comique le plus populaire de France Bigard. Malgré les zones d’ombres qui entourent ces attentats que je condamne bien évidemment, il est quand même incroyable qu’un simple questionnement soit synonyme de mort médiatique.

Pourquoi se croient-ils supérieurs ?

Là est vraiment caché cet axe paradigmatique et syntagmatique ridicule qui veut faire croire aux uns et aux autres que ce mec, Mathieu Kassovitz, est le Faurisson du 11 septembre. Vous avez bien lu, et c’est le très sérieux journal L’Express qui le dit, sous la plume de Renaud Revel. Ces gens pensent tellement détenir la vérité qu’ils s’autorisent à aboyer, à détruire et à diaboliser les autres. Qui détient vraiment la vérité ici bas ? Le premier qui se lève….

Mais que dit Mathieu Kassovitz ?

Rien ou presque. C’est préférable que je vous laisse l’écouter pour ne pas altérer sa prose posée, nette, claire et précise. Il veut qu’il y ait débat. Il ne remet pas en cause les attentats mais s’interroge sur des faits qui ne sont pas du tout en concordance par rapport à la propagande. Si on vous interdit aujourd’hui de réfléchir, je crois bien qu’il n’y a plus lieu de parler de liberté d’expression mais de terrorisme intellectuel et de dictature.

Tiens bon Mathieu, il y a trop de fous en France !

PARALLAX