Dadis Camara, une malédiction africaine.

La malédiction africaine se poursuit. Arrivé au pouvoir après le décès de Lansana Conté, un héros guinéen devenu lui aussi dictateur, c’est au tour de l’actuel chef d’État, Dadis Camara de faire pareil. Il avait promis de laisser la place aux civils mais, surprise, il se porte candidat à la prochaine élection.

Ce n’est pas tout, ses sbires viennent simplement de faire un carnage en tuant en une journée, plus de 157 personnes. Comble du mensonge, il dit ne pas contrôler l’armée et demande une enquête. Pauvre Afrique !

Ecoutez plutôt ce clown faire son show.

11 septembre 2001 : Bigard déshabille Paul Amar sur Fr5.

Scandale : Beyonce la Roman Polanski féminine.

Inadmissible !

Impensable.

Comment protéger nos enfants face aux Polanski et autres Beyonce ?

Jugez par vous-même.

Source: ICI

Polanski le pédophile de la République.

 

 

non a la pedophile.jpg

 

De voir un indéfendable défendu de la sorte me choque. En france, on voit des personnes qui n’ont rien fait ou simplement parlé, se retrouver au pilori, aux bancs de la société, lynchés, fusillés, interdits même de faire leur métier. Suivez mon regard.

Que dire de plus ? Que raconter ? Que faire ? Je ne sais pas mais moi, je ne vais pas me taire. Pas question de faire le clown comme l’association des bobos épris d’une mission « pédophilesque ».

Etonnant de voir tous ces gens nous raconter tout et n’importe quoi. Un pays qui ne défend pas les enfants est un pays de criminels. On l’aura surtout compris depuis l’arrivée au pouvoir de Sarkozy avec le précédent de l’Arche des zozos qui voulait piquer des enfants aux familles tchadiennes. Ces voleurs sont en liberté. C’est dire.

La France c’est vraiment le pays d’une Justice à deux, trois, quatre vitesses. Un pays qui protège en principe des malfrats bon ton style Polanski le talentuex réalisateur. Si les Suisses se laissent berner parce que le quidam a un passeport bordeaux, je crois bien qu’ils seront ridiculisés à fond.

Du clown de l’Express, Christophe Barbier qui dans son édito ridicule, critique la Suisse, en passant par Mitterand II ou Bernard Kouchner qui demande aux Etats-Unis (Hillary Clinton) de laisser en liberté un violeur et toute la profession de criminels en col blancs, les cris d’orfraie s’enchaînent. Que diable !

Un enfant c’est sacré. On ne doit pas toucher un enfant. Pire, avoir drogué et violé cette enfant, malgré la volonté de cette dernière de ne pas vouloir que son meurtrier violeur soit incarcéré désormais ne change rien. Au contraire même, ce serait une bonne leçon que donnera la Suisse au monde, face aux déséquilibrés qui pourchassent nos enfants.

Un homme, un vrai, affronte la Justice. Le refus d’être extradé est un signe fort. Cet homme n’est qu’un nullard. Il n’a rien dans les chaussettes vu qu’il ne s’attaque qu’aux enfants. Quelle honte !

PARALLAX