Dadis Camara, une malédiction africaine.

La malédiction africaine se poursuit. Arrivé au pouvoir après le décès de Lansana Conté, un héros guinéen devenu lui aussi dictateur, c’est au tour de l’actuel chef d’État, Dadis Camara de faire pareil. Il avait promis de laisser la place aux civils mais, surprise, il se porte candidat à la prochaine élection.

Ce n’est pas tout, ses sbires viennent simplement de faire un carnage en tuant en une journée, plus de 157 personnes. Comble du mensonge, il dit ne pas contrôler l’armée et demande une enquête. Pauvre Afrique !

Ecoutez plutôt ce clown faire son show.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :