Les mensonges antisémites.

Uri AVNERY Ecrivain et ancien député israélien Cofondateur de Gush Shalom (Bloc de la Paix)

Israël ne décolère pas face au rapport Goldstone sur les crimes de guerre à Gaza. Dénonçant un grand complot, la machine de propagande israélienne va s’en prendre au juge juif Goldstone et à l’antisémitisme des Nations unies. Pas de débat interne en Israël.

N’y a-t-il pas de limite à la vilenie de ces lâches antisémites ?

Ils ont maintenant décidé de diffamer les Juifs avec une nouvelle accusation de crime rituel. Non pas la vieille accusation d’assassiner des enfants chrétiens pour utiliser leur sang et confectionner leur pain azyme, mais celle du meurtre massif de femmes et d’enfants à Gaza.

Mais qui ont-ils bien pu mettre à la tête de la commission chargée de cette tâche ? Ni un négationniste britannique, ni un néo-nazi allemand, pas plus qu’un fanatique iranien, mais un juge juif qui porte le nom très juif de Goldstone (Goldstein à l’origine, bien sûr). Et pas seulement un Juif avec un nom juif, mais un sioniste dont la fille, Nicole, est une sioniste enthousiaste qui vit en Israël et parle couramment l’hébreu. Et pas seulement un Juif sioniste, mais un Sud-africain qui s’est opposé à l’apartheid et a été nommé à la Cour constitutionnelle de son pays quand ce système a été aboli.

Tout ceci dans le but de diffamer l’armée la plus morale du monde, tout juste de retour de la guerre la plus juste de toute l’histoire !

Lire la suite

VIVE LE PPF, PARTI PEDOPHILE FRANCAIS !

Au sein de la majorité présidentielle, des partis composites, du Nouveau Centre à la Gauche moderne en passant par bien d’autres, se bousculent au portillon. Des courants aux origines tarabiscotées, des leaders atrabilaires, tout y passe. Et là, samedi dernier, un parti d’un autre genre entrait en scène d’une manière pétaradante ; il s’agit du P P F (Parti pédophile français), un triumvirat. C’est le nec plus ultra, le must, aux ramifications internationales. De Paris à New-York en passant par Tokyo, Madrid et même à Beijing, c’est le tube. Ambiance.

Lire la suite

EDF ET MARTINE AUBRY CONTRE DIEUDONNE.

En rire ou en pleurer, tout est faisable et s’y prête d’ailleurs. Mardi dernier à Lille, toute honte bue, après avoir solliciter le préfet pour interdire Dieudonné, Martine Aubry s’est retournée vers EDF.

C’est vrai que le ridicule ne tue pas. Courroucée et humiliée par un citoyen, fan de Dieudonné, qui avait fait annuler ses deux arrêtés visant à interdire l’artiste, cette fois, elle est passé à la vitesse supérieure.

C’est ainsi que Dieudonné s’est produit dans son bus Rosa Parks, avenue de Strasbourg où, la municipalté et EDF avait pris soin de ne pas mettre en marche les reverbères.

Une belle méthode en somme qui fait passer la France dans le camp nazi sans coup férir.

Néanmoins, malgré cette nouvelle tentative de trouble à l’ordre public initiée par la Mairie lilloise,  les deux  spectacles  se  sont  déroulés  sans  le  moindre  incident.

Source: La Voix du Nord

PARALLAX 

Le nettoyage ethnique israélien.

En toute impunité, sans les cris d’orfraie que le soi-disant monde libre lance parfois à grand coup de propagande, personne, mais vraiment personne, ne dit dans le camp des spécialistes béachéliens (BHL) que: nous sommes tous Palestiniens !

Qui n’a pas entendu des « free Tibet », « free Burna », « free Polanski » et les autres ? En ce qui concerne Israël, malgré l’illégalité, l’injustice, les crimes, personne ne se lève pour protester. Gaza, des civils bombardés par des bombes tel le phosphore blanc, un régime nazi en oeuvre, les grands groupes, notamment français comme Viola ou Alsthom y font des profits.

La fameuse communauté internationale qui nous pompe l’air depuis des lustres va nous parler du danger potentiel de l’Iran, alors que le seul et unique problème du Proche et Moyen-Orient à savoir Israël sévit. Il tue, lynche, exproprie, ment, viole tout ce qui n’est pas à lui.

Le scandale de Jérusalem-Est où, avec une volonté démoniaque, une violence diabolique, inouïe aussi, les Palestiniens sont extirpés de leurs terres, il n’y a pas de mots. Hitler aurait vécu dans cet Israël actuel, avec bonheur. Quelle ironie !

Suivez ce reportage très instructif.

PARALLAX