Le nettoyage ethnique israélien.

En toute impunité, sans les cris d’orfraie que le soi-disant monde libre lance parfois à grand coup de propagande, personne, mais vraiment personne, ne dit dans le camp des spécialistes béachéliens (BHL) que: nous sommes tous Palestiniens !

Qui n’a pas entendu des « free Tibet », « free Burna », « free Polanski » et les autres ? En ce qui concerne Israël, malgré l’illégalité, l’injustice, les crimes, personne ne se lève pour protester. Gaza, des civils bombardés par des bombes tel le phosphore blanc, un régime nazi en oeuvre, les grands groupes, notamment français comme Viola ou Alsthom y font des profits.

La fameuse communauté internationale qui nous pompe l’air depuis des lustres va nous parler du danger potentiel de l’Iran, alors que le seul et unique problème du Proche et Moyen-Orient à savoir Israël sévit. Il tue, lynche, exproprie, ment, viole tout ce qui n’est pas à lui.

Le scandale de Jérusalem-Est où, avec une volonté démoniaque, une violence diabolique, inouïe aussi, les Palestiniens sont extirpés de leurs terres, il n’y a pas de mots. Hitler aurait vécu dans cet Israël actuel, avec bonheur. Quelle ironie !

Suivez ce reportage très instructif.

PARALLAX

Publicités

Une Réponse

  1. Impressionnant et instructif !

    En même temps, tellement affligeant, et tellement encourageant !

    Affligeant parce qu’on comprend mieux, maintenant, comme c’est répété dans le reportage, que tout cela avait été planifié de longue date. Pour mémoire, le premier projet d’implantation des sionistes n’était pas la Palestine (!!!), où, pourtant, Dieu aurait conduit le peuple élu, dixit la Bible, non, le premier projet d’implantation est… l’Ouganda ! Hé oui, toujours en s’appuyant sur le système colonial britannique (voyez aussi l’Afrique du Sud, Hong-Kong et les guerres de l’Opium), les colons arrivent dans les valises des troupes militaires, et pour l’Ouganda, le projet consistait bel et bien à y installer une colonie de peuplement juive ! Et l’on nous parlerait, aujourd’hui, des droits de deux peuples à vivre ensemble sur la terre ougandaise. Hilarant, non ? Vous comprenez mieux, maintenant, toute la dose de cynisme qu’il a fallu pour inventer un droit au retour pour des Polonais, des Allemands, des Américains, Maghrébins, Espagnols…, dont aucun anthropologue ni ethnologue n’ose prétendre qu’ils ne soient originaires du sol palestinien.

    Rappelons aussi, en passant, que les premiers escadrons de la mort entament les massacres des Palestiniens dès les années trente, soit quasiment au moment même où Hitler arrive aux affaires en Allemagne, voire un peu avant. Ce qui nous démontre l’imposture consistant à légitimer l’invasion de la Palestine par les persécutions hitlériennes, car le fait est que nous savons maintenant que cette invasion aurait eu lieu de toute façon, avec ou sans Hitler, en Ouganda ou en Palestine !

    Encourageant quand-même, le fait que le silence radio de la grande presse sur les violations des droits des Palestiniens soit efficacement contrebalancé par l’Internet : désormais, quoi que fassent Bernard-Henri Lévy, Elie Wiesel and Co, l’information passe et le monde entier sait.

    Mais il ne suffit pas de savoir ; il faut agir, comme pour l’Apartheid en Afrique du Sud, en excluant Israël des instances internationales, des Jeux Olympiques, en boycottant ses productions, en contraignant les pays (non alignés notamment) à fermer les ambassades israéliennes, bref, en nous dressant contre l’intolérable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :