Caroline Fourest amoureuse de Tariq Ramadan….

 

…Si on veut. Depuis une semaine, le blog de Caroline Fourest hébergé sur cette plateforme squatte le haut de l’affiche, grâce à ses billets sur Tariq Ramadan. S’il n’existait pas… C’est vrai qu’habituellement, elle est dans les profondeurs du classement puisque personne ne lit sa prose. Mais, je n’ai rien contre, rassurez-vous.

Ne dit-on pas souvent qui a menti…mentira !

Je ne sais pas mais vous, éclairez ma lanterne. Je suis un peu perplexe. J’ai l’impression que quand la journaliste Caroline Fourest se « rase », elle ne pense qu’à Tariq Ramadan. Après avoir pondu sur lui un bouquin insipide, elle poursuit son acharnement thérapeutique, plutôt homéopathique, sur l’intellectuel Suisse, avec un acharnement à nulle autre pareil.

Amoureuse de lui ? Sans doute. Envie de booster la vente de son opuscule sur le « penseur de haine » (c’est moi qui l’écrit, elle doit le penser ou faire semblant) ? Aussi. J’ai lu son blog ce matin car, j’ai constaté qu’après le passage de Tariq Ramadan dans l’émission de Ruquier « on est pas couché » sur France 2, samedi dernier, elle n’a pas cessé d’écrire sur lui. Quatre billets à ce jour, avec toujours, des liens pour l’achat de son opuscule. Hum.

La frénésie du doute, du commerce et de l’amour.

Il ne faut pas laisser le doute s’installer dans les esprits tellement, Tariq Ramadan a été convainquant chez Ruquier. Il faut par tous les moyens possibles et inimaginables, discréditer l’homme, quitte à se ridiculiser.   Ainsi, Caroline Fourest a publié ces billets:

1-) Tariq Ramadan déforme ses propres citations…

2-) Le dernier show de Tariq Ramadan chez Ruquier.

3-) Tariq Ramadan a menti chez Ruquier.

4-) Caroline Fourest répond à Tariq Ramadan.

Bon, c’est son droit le plus absolu mais de là à produire quatre billets pour faire croire qu’elle a raison en insultant les autres est limite….heu, petit, non ? Enfin, je le pense. Bon, c’est un petit billet d’humour et non d’humeur. Faisons plaisir à Caroline Fourest qui va incessamment sous peu, disparaître à nouveau du haut du classement et retourner dans les profondeurs en montrant sa dernière vidéo.

PARALLAX

 

%d blogueurs aiment cette page :