Est-il permis de débattre avec Dieudonné ?

Drôle de question que pose le journaliste indépendant belge, Olivier Mukuna dont le travail remarquable avait déjà produit le très bon « Egalité zéro », opuscule qui démontrait le traitement médiatique sanglant dont l’humoriste Dieudonné était victime en chiraquie.

Aujourd’hui, en Sarkozie, c’est pire. La police de la pensée sévit sans ménagement et il est pratiquement interdit de débate avec l’humoriste. Peut-être bien parce que ses contradicteurs détracteurs n’ont pas de réels arguments à faire valoir. Pour acheter ce DVD hors marché, envoyez vos coordonnées à l’adresse suivante: kadtshi@yahoo.fr

PARALLAX

Un film d’Olivier Mukuna disponible en DVD hors commerce depuis le 24 septembre 2009.

Avec à l’esprit, si vous le voulez bien, ces trois citations d’Europe et d’Afrique :

« La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds » (Bertolt Brecht).

« L’art rend visible le besoin de changement et de transformation sociale. Il est fonctionnel, collectif et engagé » (Manthia Diawara).

« Les mots ont une vertu essentielle. Quand ils sont vrais, sensés et sincères, ils soignent les coeurs qui pleurent » (Aminata Traoré).

Olivier Mukuna

Arrestation de Kemi Seba et de ses amis.

Je ne connais pas Kemi Seba, sinon au travers des vidéos diffusées ici et là sur Internet où, visiblement, pour moi, il ne fait que communiquer dans le vide. C’est mon avis et ça n’engage que moi dans la mesure où ça ne reste que des discours.

Or, il s’avère que, tôt ce matin, la police serait passée à l’action sur commission rogatoire semble-t-il d’un procureur, pour aller perquisitioner dans leurs différents domiciles puis, ils auraient été ensuite embarqués.

Apparemment donc, il leur est reproché selon leurs proches qui m’ont fait parvenir par mail ce message, qu’ils auraient reconstitué leur groupuscule, la Tribu Ka considéré comme violent (où), et raciste. A ma connaissance, actuellement, le nouveau mouvement est plutôt multiculturel. 

Le Mouvement des Damnés de l’Impérialisme est donc constitué de noirs, blancs, arabes et juifs, à l’image de Ginette Skandrani.

Récemment, a été dissous un mouvement proche de Kemi Seba, Génération Kemi Seba, par le ministre Hortefeux dont on connaît le sketch très célèbre, « j’ai fait l’ Auvergnat ». Sans commentaire.

La police n’a-t-elle pas, en Sarkozie, une autre mission plus noble au lieu de s’acharner ainsi sur certaines personnes maladroitement ? Suis-je naïf ? Peut-être que, finalement, ce garçon et ses amis font peur à la République mais, j’aimerai vraiment savoir en quoi, puisque la liberté d’opinion est une donnée fondamentale en démocratie.

Et même si le groupuscule a été reconstitué, qu’en est-il des autres groupuscules qui violentent ici et là, des librairies, de vieilles femmes etc, simplement parce ces gens sont en désaccord avec leur discours ? Est-ce ainsi que la République est injuste envers ses enfants et pratique un « deux poids deux mesures » crasse ?

Attention, ça devient insupportable et tellement criard que ça se voit de plus en plus. Une repression aussi ridicule est de plus en plus malsaine car, la police a pour mission de protéger les citoyens et non de les martyriser. Ceux qui prennent certaines décisions en passant essentiellement par la force ne rendent pas service à la Nation.

PARALLAX