Dieudonné reconnu d’utilité publique.

le nouveau roi d’Internet n’en loupe pas une seule pour faire le pitre. Et avec quel talent. Pour égayer ses fans, l’homme n’hésite pas à s’habiller de toutes les tuniques imaginables et inimaginables.

C’est vrai que, ceux qui ne comprennent pas cet humour-là, corrosif, sans concession qui frappe, concasse, massacre, allume tout ce qui bouge, n’ont rien compris. En réalité, ses détracteurs ne sont pas futés comme le disait quelqu’un.

Ecoutons-le, rions, avec son style africain et son explication du code de la route en chanson. Dieudonné d’utilité publique ? Oui, sans aucun doute. Vivement le 26 décembre pour la grande fête annuelle.

PARALLAX