Brice Hortefeux, Kemi Seba et les vrais violents.

Le week-end dernier, des violences ont éclaté  en plein centre-ville de Poitiers. Hier, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux s’est rendu sur place, et a souhaité que « la justice sanctionne, et durement (…) ces militants de l’ultragauche ». Cerise sur le gâteau, Il s’est dit prêt à appliquer la loi de 1936 contre les groupes et groupuscules. Cette loi appliquée à l’encontre de l’ex Tribu Ka de Kemi Seba, sans violence. Là, dans ce cas d’espèce de la Vienne, à Poitiers, il envisage seulement. Selon le procureur de Poitiers, les neuf personnes interpelées en marge de ces violences devaient être présentées aujourd’hui à un juge en comparution immédiate.

Un bilan catastrophique, une violence inouïe. Constat amer et pourtant, les jeunes de la banlieue pourchassés et décriés ici et là n’ont jamais perpétrer ce degré de violence sans un mobile réel. Ce qui se passe habituellement, ce sont des assassinats qui mettent le feu aux poudres. Villiers-le-Bel se prépare à ne jamais faire le deuil de Moshin et Larami puisque le Procureur de Cergy parle d’un non-lieu. Clichy-sous-Bois n’a jamais fait le deuil de Zyed et Bouna, pour cause d’impunité policière. Passons.

La ville de Ségolène Royal c’est : une vingtaine de vitrines cassées, des abribus, des cabines téléphoniques, des distributeurs de billets détruits… Le ministre de l’Intérieur a donc constaté les dégâts. Il s’est rendu au commissariat de Poitiers, à la mairie de la ville puis chez des commerçants touchés par ces violences commises par le soi-disant collectif anticarcéral se réclamant de l’Ultragauche. Certainement, des amis de Julien Coupat.

Et, surprise, Kemi Seba, lui, est victime d’une chasse à l’homme, une véritable chasse aux nègres incroyable. Il parle, dit haut probablement ce que les autre pensent tout bas mais, il n’y a jamais enfreint aux lois de la République et le sort qui lui est réservé n’a rien à envier à un opposant chinois. Vous avez dit France ? La LDJ et le Betar ont le droit de détruire des librairies, de battre des vieilles dames et, pire, ces délinquants

Je ne suis pas fan de Kemi Seba mais le « deux poids deux mesures » est trop criard. Je vous laisse l’écouter, c’est hallucinant !

PARALLAX

Publicités

5 Réponses

  1. Sarko est à l’image des dictateurs qu’il défend. Faut faire appel à Maitre Verges qui pourra démontrer l’illégalité d’une telle procédure à l’encontre de Kemi et en même temps faire du bruit autour du harcellement qu’il subit. Cotisons nous pour défendre nos libertés et ne les laissons pas assassiner kemi en toute impunité.

  2. LA FRANCE DE SARKOZY EST DEVENUE UNE RIPOUXBLIQUE BANANIERE COMME CELLE DES TIERS MONDE, MAIS EN PLUS PAUVRE PUISQUE LES CAISSES DE L’ETAT SONT VIDES COMME FILLON LA CARPE L’AVAIT DIT!

  3. La France = république bananière sous la monarchie de Jean et Nicolas Sarkozy les grands défenseurs de l’humanité et donneurs de paroles et de leçons aux Chinois , Iraniens etc….
    Egalité, Fraternité et prout prout .

  4. BOUBOU

    Je partage ton opinion, la FRANCE c’est un gros pays de merde.

    Mais toi tu as encore la chance de pouvoir retourner dans ton beau pays qui est certainement un paradis en ce cui concerne la démocratie, les droits de l’ homme et le partage des richesses.

    Pourquoi est tu venu te perdre dans l’enfer Gaullois?

    Retourne vite au bled, petit veinard.

  5. Vous êtes vraiment sûr que « Ce qui se passe habituellement, ce sont des assassinats qui mettent le feu aux poudres. »???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :