Dieudonné à Lyon: de quoi la Licra est-elle le nom ?

/ Archives Philippe Juste

C’est quoi la LICRA, du moins celle du Rhones-Alpes ? Le nom d’un homme, d’une chose ?  J’opte pour machin comme le disait Charles de Gaule à propos de l’ONU. Franchement, ça devient barbant de voir des associations qui vivent essentiellement au crochet de l’Etat donc du contribuable, vouloir dicter la loi. Qui sont-ils pour demander qu’un humoriste soit interdit ? Qui sont-ils pour réclamer qu’il ne fasse pas sa représentation au Transbordeur ? C’est quoi ce chantage ? De quel droit peuvent-ils priver des fans de leur humoriste préféré ?On est en plein délire en France.

Quel est l’homme que Dieudonné a lynché ? Quelle personne a-t-il tué ? Marre à la fin de cette pleurnicherie commerciale sans fin. Marre de ces croqueurs de diamants, excessifs sur tous les plans. Marre du mensonge, de la vraie haine. Pourquoi, si effectivement, il y avait des doutes sur Dieudonné, ces gens continueraient ainsi à vouloir faire du beurre sur son dos ?

Mais, de quelle haine parlent les censeurs puisque c’est de ça qu’il s’agit, se cachant honteusement derrière la supposée condamnation de l’humoriste ? Et pourtant, ceux qui disent haut et fort que l’humoriste n’a plus de fans, qu’il ne fait plus rire personne, sont les premiers à débouler comme des morts de faim, lorsqu’il doit se produire ? Où est donc la vérité ? Partout où va l’humoriste, il fait un carton plein. Faut donc qu’ils disent clairement qu’ils veulent le tuer, l’assasiner de façon frauduleuse parce que leurs mensonges médiatiques ne trompent pas/plus personne.

Dieudonné doit donc donner une représentation de son nouveau spectacle « Sandrine », le 24 octobre prochain au Transbordeur. Vous, fans lyonnais, serez-vous les coudes pour dire NON à ce chantage hypocrite et raciste. N’ayons pas peur des mots, ce gens qui nous disent lutter contre le racisme, sont des racistes. Dieudonné est pourchasseer pour sa couleur de peau, trop noire à leur yeux, à leur goût et savent qu’ils peuvent cogner sur lui sans risque. Une honte.

Si Deudonné ne faisait plus rire, ça se saurait. Le talent ne s’achète pas.

PARALLAX


Dieudonné à la Réunion !

Opération « Kabar avec Dieudonné » à la Réunion

Dieudonné invité à la Réunion par Firmin Viry pour célébrer la fin de l’esclavage, première projection publique du nouveau film de Clap 36 (censuré à Paris), danse et musique au son du Maloya et de la musique traditionnelle béarnaise. Tel est le programme du célèbre « Kabar 20 décembre » organisé cette année dans un champ de canne par Firmin Viry. Aidez-nous à orchestrer ce pied-de-nez à la censure et à créer à la Réunion une petite zone temporaire de liberté.

L’avant-première de notre film « Sans forme de politesse, regard sur la mouvance Dieudonné » ayant été lâchement censurée dans la capitale parisienne, Clap 36 a l’honneur de vous inviter dans la résistante, rebelle et métissée île de la Réunion, afin qu’elle puisse avoir lieu.

Nous avions le choix.

Soit plier devant la stupéfiante tyrannie du Maire de Paris, qui pourtant, dès que l’occasion médiatique se présente, feint de défendre la liberté d’expression (Chine, Tchétchénie,… bref, loin d’où il a un pouvoir décisionnel).

Soit contourner vaille que vaille la censure qui s’abat sur le cinéma documentaire indépendant que nous défendons.

Nous avons choisi la deuxième option.

L’avant-première de notre documentaire sur Dieudonné se tiendra le 19 décembre 2009 à la Réunion, lors des fêtes de commémoration de l’abolition de l’esclavage, grâce à Firmin Viry qui nous accueille.

Pour nos camarades Firmin et son épouse Marie-Céline, véritables icônes de la résistance populaire créole, qui contre vents et marées ont réussi à faire revivre la musique traditionnelle, le maloya, et qui sont indifférents aux aboiements des anciens maîtres esclavagistes, cette initiative contre l’injustice allait de soit.

La projection sera suivie d’un débat, puis scène ouverte avec sketchs, impros et kabar maloya jusqu’au bout de la nuit. A l’affiche : Firmin Viry, Dieudonné, La Novem (groupe béarnais), la ligue des slameurs réunionnais (entre autres). Ambiance garantie.

Il ne nous reste plus qu’à rassembler les finances pour le déplacement des invités (Dieudonné, les principaux intervenants du film), et à la location du matériel de projection.

Nous lançons pour cela une souscription.

5000 euros pour continuer le combat contre ce nouvel esclavage, l’esclavage de la pensée. Contre la soumission, soyons de nouveaux résistants pas de nouvelles victimes !

Info clap36

Célébrer la fin de l’esclavage. Devoir de mémoire oblige. Lutter contre les nouveaux, autrement dit refuser le silence complice. Respect à Dieudonné et clap36

Source:Nicole pour  AgoraVox TV

Jean et Nicolas Sarkozy c’est Dallas !

Cliquez sur la photo (capture d’écran) en dessous, vous verrez la grande différence entre Jean et Nicolas Sarkozy. Le gamin a été à bonne école.

Dallas