Ces racistes qui en veulent à Dieudonné !

SANDRINE DIEUDONNE

Ils sont de plus en plus pathétiques, ceux qui en veulent à Dieudonné. C’est vrai, Dieudonné a fait probablement une erreur, une grosse erreur même, celle de croire que ces gens étaient de bonne foi. Hélas, ces malfrats, la classe politique s’entend, dont l’unanimité est suspecte – mais bien sûr c’est un négre-, poussent le bouchon jusqu’au bout. Mais au nom de quelle démocratie ces gens continueront à se cacher derrière leur « risque de troubles à l’ordre public » . Mais au juste, le  « qui » troublent réellement, en tentant d’empêcher à un homme de travailler, nourrir sa famille et satisfaire ses fans ?

Dieudonné croyait avoir à faire à des gentlemen mais, il n’a en face de lui, que des racistes et surtout, des femellettes. Ce qui est paradoxal dans cet acharnement c’est que, maintenant, le discours a changé. Auparavant, ils disaient de lui qu’il était un ancien humoriste. Certainement le seul homme politique de France et de Navarre qui fait payer ses meetings. Ensuite, ces mêmes menteurs qui n’arrêtaient de signaler qu’il n’a plus un seul fan font des pieds et des mains pour l’interdire. Où est donc la vérité ? 

Quand on n’aime pas un homme, on le laisse au moins tranquille. Si Dieudonné était mauvais, ça se saurait, son public, pas politisé pour un sou, l’aurait déjà lâché depuis belle lurette. Si Dieudonné était un monstre, ça se saurait aussi. Cet exercice mis en place pour l’interdire par ces donneurs de leçons qui osent parfois dire qu’ils sont contre la censure se résume à deux choses: Dieudonné est vu comme noir et, en France, un noir n’a aucun droit. Certains diront que c’est de l’exagération mais, en lorgnant de très près, ça ne se dispute même pas/plus.

Depuis des mois, pour son nouveau spectacle Sandrine, Dieudonné parcoure la France, avec le succès que l’on sait. C’est le carton plein mais, ces gens de gauche, surtout eux, qui se plaignent pourtant de la dérive dictatoriale du pouvoir de Nicolas Sarkozy font exactement la même chose. En s’appuyant sur une illégalité totale, puisque sur le plan juridique ils ne peuvent interdire l’humoriste de talent, ils évoquent donc, leur piège à rats cité plus haut, « le trouble à l’ordre public » alors que c’est eux les fauteurs de trouble. J’en veux pour preuve, tout le pataquès qu’ils font autour de cette venue.

Samedi prochain, Dieudonné doit se produire au Transbordeur. Ces gens se regardent-ils dans la glace lorsqu’ils commettent des actes aussi ridicules ?  Que sont-ils entrain de faire à la France ? Un pays où le plus fort fait la loi ? Pensent-ils un tant soit peu aux nombreux fans de l’artiste ? Mais dans quel pays vivons-nous ? Dans la jungle ? Être élu c’est outrepasser la loi ? 

En filigrane, n’est-on pas entré de plain-pied dans le rejet du noir dans la société française ? Enfin, le noir qui parle, ne ferme donc pas sa gueule et dit les choses comme il pense ? C’est probablement ça. Vous savez par exemple ce qui arrive à Kemi Seba parce qu’il a simplement parlé ? Eh bien, il est interdit de quitter le territoire français, interdit même de se rendre à Paris. Pourquoi ? Et Dieudonné, lui, considéré comme noir, doit arrêter sa belle carrière, pour faire plaisir à ceux qui veulent mettre la France à feu et à sang.

Sandrine, le nouveau spectacle de Dieudonné, ne parle que de violences conjugales. Donc, un des phénomènes sociétaux qui minent des vies, assassinent même d’autres. Alors, de quoi est le nom de cette censure ? Le racisme ANTI-NOIR. Il faut le dire, le dénoncer.

Vive la liberté d’expression !

PARALLAX

Le voile de Diam’s vous choque-t-il ?

Sondage libre et pour les votes, les choix sont multiples.  Mon avis: ça ne me choque pas qu’elle soit voilée, c’est son choix.