La françafrique a du plomb dans l’aile en Guinée et au Togo.

Faure Gnassingbé, le président togolais, n’est pas allé par quatre chemins. Fidèle à lui-même, aux antipodes de l’image de son feu père, Gnassingbé Eyadéma qui se prosternait devant la Fraçafrique, il n’a pas hésité à expulser hier, mardi, un diplomate français, Francis Bosc.

Son tort: une proximité indéniable avec l’opposant franco-togolais Koffi Yamgnane, le breton noir, qui postule désormais au poste de…..président de la République togolaise pour la prochaine élection.

France: le Quai d’orsey a directement demandé à l’Ambassade togolaise en France, d’appliquer la réciprocité en renvoyant au Togo, le diplomate de son choix, ne souhaitant pas se comporter comme les Africains (sic)

Conakry: les autorités ne savent plus où donner de la tête pour retrouver Aboubakar « Toumba » Diakité, celui qui a attenté à la vie de Moussa « Dadis » Camara, le président de la junte guinéenne hospitalisé à Rabat au Maroc. Les soupçons se tournent vers l’Ambassade de France à Conakry qui l’hébergerait. Une tentative d’exfiltration vers la France ?

Ah tiens, il n’avait pas tout à fait tort de le dire en premier[fr], la France est-elle vraiment derrière cette tentative de coup d’Etat ? Hum, Idrissa Chérif, le ministre guinéen de la communication et porte parole de la présidence l’affirme.

PARALLAX

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :