Villiers-le-Bel: la justice enfin pour Mushin et Larami ?

Selon l’AFP, La justice a décidé hier de relancer l’enquête sur la responsabilité de la police dans la mort de deux jeunes à Villiers-le-Bel. trop de zones d’ombres en effet. D’ailleurs, un blogueur n’avait pas hésité à parler de meurtre avéré [fr] tandis que les médias et la justice d’ailleurs, disculpaient cette police. Crise de conscience ? Du moins, un policier, le conducteur du véhicule, vient d’être mis en examen. Attendons donc.

Du moins, annonce le communiqué, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles a décidé d’ordonner un supplément d’information sur les circonstances de la mort de Muhsin et Laramy. On se souvient que ces deux jeunes ont été tués suite à une collusion avec une voiture de police.

Rappel des faits:  le 25 novembre 2007, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), après cet accident, s’en était suivi des émeutes violentes entre jeunes et forces de l’ordre. Ce sont les avocats des familles qui ont révélas cette information. On se souvient aussi de la naissance d’un homme politique à cette époque, Ali Soumaré qui s’était illustré comme porte parole des familles.

PARALLAX


3 Réponses

  1. Histoire de calmer les ésprits, »supplément d’information » cela voudrait dire quoi,qu’ils ont de nouveaux éléments a charge des flics?.Ci se n’est pas le cas,a mon avis il ne sortira rien de cet appel.

  2. Appel pour une marche le samedi 10 avril à 15 heures, place République afin que toute la lumière soit faite sur la mort de Said Bourarach, agressée par 6 individus et retrouvé noyé dans les eaux du canal de l’Ourq à Bobigny.

    VENEZ NOMBREUX !!!!

  3. Il y a un fait : aujourd’hui, la police se croit tout permis et dans la plus complète immunité.
    Garde à vue abusive, menottage abusif, fouille au corps illégal, accusation d’outrage si on a le malheur de les regarder de travers etc.

    Il n’y a qu’à voir l’histoire du déplacement de 12 policiers parce que la fifille d’un policier avait été insulté et l’arrestation illégale de 3 mineurs. Dans un état de droit, les 12 policiers seraient déjà suspendus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :