Brice Hortefeux et ses indignations sélectives.

C’est vraiment ridicule ce qui se passe actuellement dans ce pays. Hier, un jeune homme -je ne veux surtout pas savoir ses origines, ni ceux de ses agresseurs-, a été gravement blessé à Grenoble. Mais, ce qui interpelle ici, c’est tout le pataquès autour de cette affaire depuis hier. Il suffit de faire un tour dans les grands médias pour constater ce qui se dit.

Toutes les accusations sont distillées à l’encontre d’agresseurs soi-disant issus de l’immigration. Accusation perpétuelle. Or, il n’y a aucun nom qui circule, rien. Pourquoi cette différence ? De savoir que Brice Hortefeux le ministre de l’Intérieur s’est rendu au chevet du jeune homme ce jour, est un cette à saluer mais, pour Saïd, le vigile mort dans des circonstances désastreuses à Bobigny, à ce jour, même pas un début de mot. Pourquoi ? Sans doute, le blessé de Grenoble est blanc. Je n’aime pas trop dire ça puisque mon épouse est blanche et je suis obligé de le préciser ici suite à de nombreuses accusations ridicules à mon égard.

Lire la suite

LA rumeur: une tête tombe à l’Élysée.

Décidément, rien ne va plus à l’Élysée. On a appris ce matin que la communication bancale de Pierre Charon lui vaut depuis peu, un petit garage au Palais. Pierre Charon serait donc en disgrâce au Château, selon Le Figaro. Le conseiller en communication de Nicolas Sarkozy ne participe plus à la réunion quotidienne de l’état-major du président. Trop zélé, il s’était cru invincible. Désavoué par Carla, le voici largué par Nicolas Sarkozy lui-même. Et pour ne pas arranger le tout, Stéphane Guillon enfonce le clou, avec la rumeur des débuts du couple. Ecoutez-le !