« Sandrine » de Dieudonné est un acte politique ?

C’est devenu finalement ridicule, risible, raciste. Oui, il faut en rire. Aller voir Dieudonné serait devenu un acte politique. Donc, tous les hommes, tout sexe confondu, sont des hommes politiques. C’est vraiment terrible. Il y a un vrai projet, vraiment, pour éliminer cet homme qui n’a jamais fait du mal à une mouche. Ce qui est terrible, ces gens qui veulent l’interdire sont obligés de passer par l’illégalité pour interdire. C’est ça le comble.

Le talentueux humoriste, après l’interdiction des autorités génévoises qui refusent de lui louer une salle dans une violation de la loi indescriptible, sous la pression des officines racistes aux indignations à géométrie variable, a donc réussi à trouver pour les dates du 26 et 27 mai prochain, une salle, le Théâtre de la Cité Bleue, propriété de la Fondation de la Cité universitaire. Une belle quenelle !

Le seul acte politique qu’ils veulent répréhensible, serait donc « Sandrine ».  La Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD) déplore déjà sa venue. Selon elle, assister à un spectacle de cet artiste «pathétique, antisémite et raciste» n’est pas anodin: il s’agit d’un geste politique. Mort de rire en lisant la prose de ces humoristes de peu de talent qui ont pour mission la haine, la haine et encore la haine des autres autre qu’eux. On ne les a pas entendu parler quand Pascal Bernheim traita Dieudonné de nègre.

Voici un extrait de « Sandrine » qui parle de ce boycott ridicule. Tout en sourire !

Publicités

12 Réponses

  1. Et oui une tite quenelle à la sauce Dieudonnaise!
    Ah qu’ils doivent avoir mal au c*l les Suisses………..
    Bravo Dieudo et vive la totale liberté d’expression,heu tiens j’savais pas que j’étais un homme politique au passage . . .
    Et écouter zemmour à la télé ou à la radio c’est quoi ça,c’est un acte politique aussi?
    Parce que lui en attendant ben il connait pas la censure,en tout cas pas de ses employeurs,c’est dingue ça,ça serait donc vrai il y aurait véritablement un deux poids deux mesures?C’est extraordinnaire ça!
    Tiens moi de mon coté je vais m’affairer pour inventer une tite salade aux quenelles à la sauce Dieudonnaise,j’suis pas sur du résultat mais bon.lol.Je risque quoi au pire,une censure de mes outils de cuisine?Ah la rigolade ! ! !
    Bon vent et Chapeau Bas l’Artiste,longue vie à toi que Dieu te garde longtemps parmi nous Dieudo ! ! !

    • Jéshau,

      La quenelle est forte.

  2. Comme j’ai écrit sur les ogres, youpi qu’il vienne jouer à Genève, par contre, il faudrait assigner la CICAD en justice pour calomnie et diffamation. Puisqu’il n’a jamais été condamné pour antisémitisme, il faut les faire taire une bonne fois pour toute!

    • Ph,

      Je crois que vous, les Suisses, êtes plus tolérants que nous, les Français.

      • Je le croyais aussi jusqu’à ce que Zappeli, le procureur de la république du canton de Genève ait le culot de classer la plainte de Dieudonné contre Bernheim. Je le croyais aussi jusqu’à ce que la ville refuse de lui louer une salle. Jusque là, j’avais encore un peu de fierté de me dire que Genève, ma ville, la ville de Voltaire, soit disant LA ville de la liberté d’expression ne se couche devant la CICAD, sorte de CRIF local, il suffit de voir leur site pour se rendre compte que comme le CRIF, il ne se préocupent pas des juifs vivants à genève, cette association n’est qu’un organe de propagande pour la défense des intérêts d’Israël, et comme tous les autres organisme du genre, il ne font que créer de l’antisémitisme là où il n’existe pas.

        Le documentaire « Defamation » de Yoav Shamir explique ça très bien.

        Depuis, j’ai un peu plus honte de l’attitude de ma ville qui se revendique comme étant la ville de Voltaire.

        Je suis ravi qu’il vienne jouer et me réjoui de le voir comme à chaque fois. Et j’étais même prèt à l’aider pour louer un bateau et faire le spectacle au milieu de la rade pour que ce soit bien visible et pour emmerder les autorités.

        Seulement, après m’être renseigné, il s’est avéré que la location d’un gros bateau au milieu de la rade était relativement bien plus cher qu’une location de salle normale, donc j’ai renoncé à le contacter pour lui proposer cette idée.

  3. Où peut-on acheter le DVD?

    • Pulco,

      Adresse :
      Théâtre de la Main d’Or, 15 passage de la Main d’Or
      Paris, France, 75011

  4. vas-y Dieudo c’est, vas-y dieudo c’est bon ah c’est pas çà????

    C’est frankie, bon sang j’m’y perds avec ces diminutifs!!!!

    • Madame,

      Oui, c’est très très vrai. Vas-y Dieudo !

  5. Un pur moment de rock’n’roll!
    On se défoule, on rit, on capte : Dieudonné est un incroyable acteur et je comprends qu’on veuille le museler, car on doit en être terriblement jaloux!
    Dieudonné est talentueux, courageux, c’est un roc! Et indestructible!
    Tchimbé, ti mal, shak ti cochon ni samdi a yo!
    (La roue tourne!)
    A bientôt dans l’archipel antillais, j’espère de tout mon coeur, on t’aime!!!

    • Daniella,

      Je ne vous le fait pas dire.

  6. Putain la racaille sioniste
    a encore frappée !!!

    C’est tout chaud SOS Sionisme, Le Mrap et je ne sais plus qui d’autre porte plainte contre Dieudo suite à une vidéo qui buzz sur le net ….

    http://www.dailymotion.com/video/xcz2ca_dieudonne-atomise-zemmour_webcam

    Le nouvel observateur a fait un article

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100419.OBS2692/dieudonne-evoque-l-affaire-zemmour-en-s-en-prenant-aux-juifs.html

    Il font chier ces sionnars de merde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :