Le gendarme est-il un violeur ?

Le 15 juin dernier, un gendarme en poste près de Castres, dans le Tarn a été mis en examen pour le viol d’une aide-ménagère. Il s’est probablement inspiré de Polanski, espérant à la clé, une libération, puisque lui au moins a violé une majeure.

Les faits remonteraient à 2006 et n’auraient aucun lien avec les activités professionnelles du militaire, révèle Le Figaro. Va-t-on évoquer pour lui un passé lointain ? Tout de même 4 ans. Et, est-ce que BHL va courir à son secours pour dénoncer un acharnement et constituer un comité des soutien ?

La victime gardait semble-t-il, les enfants du gendarme. Selon une source judiciaire, « les faits ont été révélés par la victime, incidemment, sans  dépôt de plainte formelle ». Alors, pourquoi l’incarcère-t-on ? Rassurez-vous, je ne défend pas les violeurs. Je le précise parce qu’il faut des preuves et aussi que la présomption d’innocence vaut pour tous les citoyens.

Publicités

2 Réponses

  1. La proie s’est échappée. La meute est dépitée.

  2. Un flic même gendarme est toujours « innocent », et si la « justice » l’a mis à l’ombre quelques jours, c’est qu’il lui était difficile de faire autrement. Ca aurait fait un peu trop désordre !

    Allez, dans quelques jours, on va nous dire que c’est le gendarme qui s’est fait violer par sa victime !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :