Congo – Luis Moreno-Ocampo veut arbitrer la présidentielle

Luis Moreno-Ocampo

Mais de quoi je me mêle ?

Les Congolais sont assez grands pour régler leurs problèmes, non ? Mais qui est donc ce petit con qui ne se mêle que des situations africaines ? Incapables de régler les exactions de l’OTAN en Afghanistan ou en Libye, voire même ce qui est entrain de se passer en Russie, le procureur de la Cour pénale internationale a averti hier les Congolais. 

Alors que de nombreux Congolais quittent la capitale de leur pays Kinshasa pour se rendre au Congo voisin à Brazzaville en prévision des résuktats définitifs qui peuvent provoquer des violences, Luis Moreno-Ocampo a déclaré: « Je tiens à réitérer les propos que j’ai tenus le 11 novembre: nous suivons de près la situation et nous ne tolérerons aucun recours à la violence ». Qui êtes-vous ? 

Les résultats définitifs de la présidentielle du 28 novembre dernier devront être proclamés le 10 décembre par la Cour suprême, et le nouveau président prêtera serment le 20. Avant cela, l’opposition menace. Au-delà de ce qui s’est passé en novembre avec la mort entre le 26 et le 28, de 18 civils, dont 14 à Kinshasa, selon Human Rights Watch, qui a mis en cause la Garde républicaine (GR, ex-garde présidentielle), la volonté de s’autoproclamer président par l’opposant Etienne Tshisekedi sans attendre les résultats est triste.

Alors que Kinshasa est devenue une ville forte, entièrement quadrillée par la police, c’est en revanche en Occident que les violences se passent. Ainsi, les opposants congolais ont manifesté avec violence dans plusieurs pays, comme à Paris en France, à  Londres en Angleterre, à Bruxelles en Belgique où le quartier de Matongè (porte de Namur), a été le théâtre d’une violente répression des policiers belges ou encore à Toronto au Canada.

Que Luis Moreno-Ocampo aille s’occuper des violences dans le favelas au Brésil son pays !

Advertisements

Une Réponse

  1. Je prie pour que la situation syrienne trouve un aboutissement heureux pour la quiétude des syriens.
    Cependant, je suis persuadé que quoi que qualifié de sanguinaire par l’ opinion occidentale le Président syrien n’a aucun intérêt à entretenir un climat de violence contre ses compatriotes, alors que les non syriens retiennent un peu leurs langues pour que les syriens baissent la garde pour de meilleurs sentiments.
    Le soutien de Hassan ne doit pas nous surprendre dans la mesure où connait les sapeurs pompiers dans leur rôle habituel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :