Congo (RDC) un scénario à l’ivoirienne ou pas ?

Kabila et Tshisekedi

Certains n’hésitent plus à décrire la situation qui prévaut dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, comme un remake de la situation qui prévalait l’année passée en Côte d’Ivoire. C’est une erreur monumentale. En Côte d’Ivoire, la CEI avait proclamé Ouattara vainqueur tandis que la Cour constitutionnelle, elle, avait consacré Laurent Gbagbo. C’est tout le contraire en RDC. Tout d’abord, la commission nationale électorale indépendante (CENI) a plébiscité Kabila et, sans surprise, la Cour sprême validera l’élection en sa faveur dès le 17 décembre prochain.

C’est bien là, une différence de taille. Un avantage de Joseph Kabila par rapport à Laurent Gbagbo. En effet, le sachant, Etienne Tshisekedi wa Mulumba se trouve obligé de s’autoproclamé président élu.  Les médias mainstream nous disent que Kin la belle (Kinshasa) ressemble à une ville morte ce samedi. Oui, elle est quadrillée par la police et l’armée mais, des affrontements continuent entre les forces de l’ordre et les partisans d’Etienne Tshisekedi.

On compte  plusieurs morts, en fait, 4 morts selon la police. On constate aussi qu’il y a surtout des  pillards. Mais, de dire que ces derniers sont forcément des partisans de Thisekedi, c’est tenter de le diaboliser. Ce scrutin considéré comme frauduleux par l’opposition donne un score sans appel en faveur du sortant. Selon la commission nationale électorale indépendante (CENI) Kabila, aurait 48,95% des voix, tandis que Tshisekedi est crédité de 32,33%.

Les leçons ivoiriennes ont inspirés aussi bien le Cameroun et le Congo avec un scrutin sur un seul tour. Tshisekedi, considéré comme  le “candidat du peuple” n’est pas aidé par ses partisans de la diaspora. Des violents incidents ont eu lieu en Occident après l’annonce des résultats. Ce qui est sûr, la RDC se trouve plongée dans une vraie crise. In fine, personne ne peut dire ce qui se passera demain. Néanmoins, un véritable bras-de-fer est engagé…

Advertisements

5 Réponses

  1. Ce qui se passera demain, est déjà connu de tous les patriotes congolais le départ de Joseph KABILA parce que le peuple congolais ne veut pas de cet imposteur et marionnette qui soit soutenu par les européens et les américains, il va dégager car les patriotes congolais sont déterminés partout dans toutes les villes du monde pour faire comprendre le monde que nous ne voulons pas de cet imposteur. L`article 64 de notre constitution nous donne le droit de s`opposer par tout les moyens si un groupe d`individu détient illégalement le pouvoir que les ambassadeurs de la France, de la Belgique et de la Grande Bretagne oublient leur leçon, la violence est une maniéré de s`exprimer. La Haye ne peut pas contenir 65 000 000 d`habitants. Tous les pays qui vont reconnaitre Joseph KABILA comme président de la RD Congo seront considérés comme faisant partie du conflit et par la leur capitale fera l`objet de manifestation aussi.

  2. APARECO

    Ne connaissant pas les subtilités de l’Afrique mais si le Congo bouge, toute l’Afrique pourrait se réveiller ?

  3. allain jules parfois tes analyses concernant l’afrique noire dans des pays comme la cote d’ivoire et la rdc continuent toujours de m’étonner vu tes errements dans tes propos, peut être dûs à la mauvaise foi ou à la meconnaissance des sujets d’actualité que tu veux bien aborder. tu es plein de contradiction dans tes analyses malgré ta bonne volonté. c’est bizzare! à mon humble avis les commentaires sur la lybie te vont bien.tu défends quoi sur l’independance vraie de l’afrique? à qui t’opposes tu? comment comptes tu t’y prendre? parfois je te suis plus. j’hallucines.

  4. Pas d’amalgame SVP, nous sommes bien en deux circonstances totalement et diamétralement opposées.En RDC, il y a un vainqueur, Joseph KABILA et un perdant, l’opposition. Le mirage de TSHISEKEDI et de ceux qui sont avec lui débordant d’ambition et d’intolérance serait en effet celui là. Quel crédit accorder à son auto proclamation comme chef de l’Etat de la RDC à partir du moment où ses revendications qui relèvent de la préméditation ont déjà été battu en brèche par des faits constants dont la plus évidente est la signature solennelle devant la nation et le monde du PV des résultats de la présidentielle par tous les membres du bureau de la CENI sans réserves en toute responsabilité. Au nombre de ces signataires se trouvent d’éminentes personnalités délégués par l’opposition dont celle proche de Tshisekedi. Personne de l’opposition n’a remis en cause les signatures de ces représentants de l’opposition à ce moment. Je ne cesserai pas d’inviter l’opposition congolaise à revoir ses méthodes à défaut de revoir ses brouillons en matière de démocratie. Nous sommes disposés à vous prêter notre expertise si vous commencez par instaurer la démocratie au sein de vos partis respectifs ou règne le régime de la pensée unique; la votre.

    MABANZA Charles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :