Racisme/Affaire Chafni : la défense abracadabrantesque de l’arbitre-assistant

Kamel Chafni (de dos) et Johann Perruaux (arbitre-assistant)

Le dossier du juge-arbitre ou bien arbitre-assistant plutôt, Johann Perruaux, accusé de propos racistes à l’encontre du joueur auxerrois Kamel Chafni et que toute la profession défend s’étoffe. Tout d’abord, le quidam a porté plainte pour…diffamation ou dénonciation calomnieuse. Hum.

Mais, alors que le joueur n’a pas encore porter plainte, pourquoi l’arbitre se précipite-t-il ainsi ? Vous me direz que c’est pour tenter de laver au plus vite son honneur bafoué. Or, quand on l’interroge, pour sa défense, il dit simplement avoir dit au joueur : « Dégage, dégage ». Attitude détestable pour un arbitre, non ?

« Même si j’ai réagi vivement, suite aux contestations réitérées de M. Chafni et à son attitude agressive à mon égard, je nie formellement tout propos à caractère raciste« , explique-t-il. Cette affaire est de plus en plus louche. Le joueur peut-il avoir confondu « dégage » et « arabe » ? Je ne le crois pas. Comment un arbitre peut-il réagir vivement comme il le dit lui-même ?

Marc Batta, le patron des arbitres indique que :  « Il reconnaît avoir dit à Kamel Chafni Dégage, dégage!, mais pas Dégage l’Arabe. Nous sommes confrontés à deux déclarations: celle du joueur et celle de l’arbitre. Je ne connais pas Chafni, mais je connais l’homme Johann Perruaux. Il n’a jamais été coupable de tels comportements et ne s’est jamais fait remarquer. Je lui fais confiance à 100% et j’ose espérer qu’il n’a pas dit ça, car sinon, ce serait catastrophique. Si c’était avéré, ce serait impardonnable et inacceptable. Les arbitres réclament du respect, mais pour cela, il faut d’abord être respectable soi-même. Je reconnais que le mot « dégage » n’est, de toute façon, pas acceptable. Nous allons régler ça en interne et il va y avoir une remise à plat. Ça va se décanter rapidement. »

Moi, mon intime conviction me dit que ce joueur ne ment pas. Les images qu’on a vu à la télévision montrent un homme blessé par ce qu’il vient d’entendre dire. Il ne joue pas. 

Publicités

2 Réponses

  1. et alors sous la colére on se lache et aprés c’est entre eux.
    c’est banal comme truc,il lui répond pareil et voila on passe à autre chose.

  2. Tu déconnes Parrallèle car nous les arbitres nous sommes bien élevés…et le petit joueur Chafni va passer pour un raciste quand l’enregistrement de la conversation par les 3 arbitres sera dévoilée…dur,dur,non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :