LETTRE D’EDWY PLENEL. Palestine : Monsieur le Président, vous égarez la France

Allain Jules

Edwy PlenelPar Edwy Plenel

_____________________________________________________________________________________________________

De l’alignement préalable sur la droite extrême israélienne à l’interdiction de manifestations de solidarité avec le peuple palestinien, sans compter l’assimilation de cette solidarité à de l’antisémitisme maquillé en antisionisme, François Hollande s’est engagé dans une impasse. Politiquement, il n’y gagnera rien, sauf le déshonneur. Mais, à coup sûr, il y perd la France.

View original post 3 286 mots de plus

Advertisements

2 Réponses

  1. Suite à la lettre d’Edwy Plenel adressée au président Français F. Hollande, c’est un certain David B. , un sioniste et certainement juif, qui lui répond sur le site «lemondejuif.info » en commençant ainsi sa réponse et ce, pour vous montrer le manque de sérieux et l’esprit spéculateur voire prédateur de ce David :
    « Comme un certain nombre d’internautes, je suis tombé sur la vidéo de Cantona, probablement filmée entre deux pastis sur une plage (si, il y a un bruit de vague à la fin de sa tirade), appelant à lire la lettre d’Edwy Plenel, adressée au Président de la République au sujet de sa prise de position dans le conflit israélo-palestinien…. »
    ____

    Notre réponse
    ____

    VOUS DITES VOUS AUSSI :
    [- Vous dites : « l’injustice européenne faite aux Juifs, ce crime contre l’humanité auquel ils n’eurent aucune part, se redouble d’une injustice durable faite à leurs frères palestiniens, par le déni de leur droit à vivre librement dans un État normal, aux frontières sûres et reconnues. »
    Qu’insinuez-vous au juste par-là ? Car il y a, pour moi, tant de mensonges dans cette phrase, elle incite tellement à la haine de manière implicite et sournoise, qu’elle mérite quelques lignes d’interprétation. Tout d’abord…
    Les Palestiniens ne sont pas les « frères » des Israéliens ou des Juifs ! Cessez de mettre ce genre d’idée dans la tête de vos lecteurs. Les Palestiniens sont des gens venus de différentes populations et pays du Moyen-Orient (en majorité d’Egypte et d’Arabie Saoudite), venus sur cette terre au début des années 1800, pour profiter de l’essor économique offert par l’immigration massive des Juifs (dont un grand nombre se trouvait déjà sur place, je précise, moi par contre). La notion de « peuple palestinien », quant à elle, remonte à 1967 (une date que vos amis et vous-même, adorez prendre en référence), et a été créée de toutes pièces afin de revendiquer la terre et mener un nouveau combat politique cette fois, vu que sur le terrain, les évènements ne s’étaient pas déroulés comme prévu (à savoir que les Juifs n’ont pas été jetés à la mer). Alors expliquez-moi d’où vous me sortez ce terme « frères palestiniens« , et comment osez-vous comparer ces gens-là (oui, c’est péjoratif) à un peuple millénaire, lui ?! Cousins, « éloignés », à la limite, pour faire plaisir à Gérard Oury (paix à son âme) et Rabbi Jacob, mais cela s’arrête là pour ce qui est des liens familiaux.
    Ensuite : « vivre librement » . Encore une insinuation infâme. Comme si Israël était le geôlier des Palestiniens. Israël apporte plus de vivres à Gaza que n’importe quel pays musulman. Gaza n’est pas une prison il me semble, Israël s’en est totalement retiré en 2005, et avec l’argent et les aides internationales que le Hamas a obtenus depuis, Gaza pourrait ressembler à Las Vegas aujourd’hui. Gaza a toujours eu un point de passage avec l’Egypte, pourquoi blâmer Israël ? Et du côté des territoires sous contrôle de l’Autorité Palestinienne, ils ont la Jordanie ouverte sur le reste du monde. Alors pourquoi sous-entendre qu’Israël enferme les Palestiniens, si ce n’est pour salir son image à coup de mensonges ? Si les Palestiniens sont enfermés et pris en otages, c’est par leurs propres dirigeants. Contrairement à ce que vous dites, vous, les journalistes et les médias français, les Gazaouis n’ont pas voté pour le Hamas, mais le Hamas a pris le pouvoir. Et il n’a pas organisé d’élections depuis. Donc, on peut toujours en parler, de la liberté du « peuple » palestinien.
    « Un Etat normal » . Ben parlons-en aussi. La majorité des Israéliens souhaite de tout cœur que les Palestiniens aient un Etat « normal ». Car le jour où cela arrivera, ils ne prendront plus de roquettes sur la tronche en permanence. Là, non seulement, il n’y a pas d’Etat, mais tout ce qui se passe chez eux est anormal. Merci à l’Europe qui n’a pas cherché à savoir où allait tout l’argent qu’elle envoyait, et a laissé les terroristes et la corruption s’installer des années durant, muselant toujours d’avantage la population. Les Israéliens se demandaient où étaient passées les 600 000 tonnes de ciment qu’on les a obligés de livrer à Gaza, sans jamais voir le paysage changer à la surface. Résultat : il y a 1200 millionnaires du Hamas aujourd’hui à Gaza, qui se sont enrichis grâce aux tunnels qui ont coûté la vie à 160 enfants durant leurs années de constructions, et ce, en vue d’envahir Israël et d’y faire le plus grand nombre de victimes civiles israéliennes possibles. Et tout ceci, sous les yeux de l’UNRWA, dont l’utilité serait à remettre en question. Parlez-moi ensuite de construire un Etat normal, hein.
    « Frontières sûres et reconnues » . Alors là c’est une véritable insulte. Cette dernière partie de phrase est tout simplement puante. Des frontières sûres ? Pour qui au juste, monsieur Plenel ?? Vous semblez être toujours le seul à ne pas savoir que s’ils en avaient la possibilité, les Palestiniens raseraient Israël. Alors que ce n’est pas le cas des Israéliens (ou alors Tsahal s’y prend très mal). De plus, vous insinuez par-là que ce serait Israël qui attaquerait le futur Etat Palestinien, vu que ses frontières ne seraient pas « sûres« . Ecrivez l’Histoire du futur, tant que vous y êtes ! Jusqu’à maintenant, les frontières ont servi à protéger uniquement les Israéliens et non le contraire. Vous méritez un procès en diffamation, rien que pour cette phrase car vous sous-entendez que la misère des Palestiniens est à reprocher aux Israéliens. Honte à vous !
    Mis à part votre mensonge sur les palestiniens et sur leur origine, ce qui est normal pour un juif sioniste, vous êtes sûr de savoir bien lire M. David ?

    Voici le paragraphe complet de M. Edwin Plenel (au lecteur de juger votre interprétation)] :

    « Mollet n’était ni un imbécile ni un incompétent. Il était simplement aveugle au monde et aux autres. Des autres qui, déjà, prenaient figure d’Arabes et de musulmans dans la diversité d’origines, la pluralité de cultures et la plasticité de croyance que ces mots recouvrent. Lesquels s’invitaient de nouveau au banquet de l’Histoire, s’assumant comme tels, revendiquant leurs fiertés, désirant leurs libertés. Et qui, selon le même réflexe de dignité et de fraternité, ne peuvent admettre qu’aujourd’hui encore, l’injustice européenne faite aux Juifs, ce crime contre l’humanité auquel ils n’eurent aucune part, se redouble d’une injustice durable faite à leurs frères palestiniens, par le déni de leur droit à vivre librement dans un État normal, aux frontières sûres et reconnues. »
    .
    Nous vous épargnons le reste de sa réponse afin de vous éviter une affection neurologique dégénérative

  2. « …se redouble d’une injustice durable faite à leurs frères palestiniens… ». A la lecture du paragraphe je comprend que M. Plenel désigne par « leurs » les arabes et non les juifs! comme compris par David qui dit « Tout d’abord…Les Palestiniens ne sont pas les « frères » des Israéliens ou des Juifs ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :