PARODIE DE PROCÈS ? Côte d’Ivoire: CPI–Gbagbo comme Queneau ?

gbagbo-laurentPar Feumba Samen

Le procès Gbagbo est comme une cave à secrets. Tous les jours des faits nouveaux. Des interrogatoires et contre-interrogatoires qui révèlent des détails croustillants et significatifs. Faux certificat médical. Des témoins sans témoignages. Des témoins disparus. Des témoins migrants. Des témoins masqués ou invisibles, mais menteurs, qui font des aveux. Une procureure en villégiature. Un substitut du procureur versatile. Un juge-président colérique. Des accusateurs sans éléments probants à charge. Seulement des récits divergents et contradictoires. Une représentante des victimes « hissée au rang de second procureur. » Une défense percutante et déstabilisatrice.

Lire la suite de cette entrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :