FRAPPES RUSSES. Syrie: de Homs à Raqqa, en passant par Damas, le calvaire des groupes terroristes

Par Allain Jules

Les temps sont de plus en plus durs pour les terroristes en Syrie. Depuis l’entrée en guerre de la Russie, la coalition effective entre les troupes syriennes et les forces kurdes, plus un jour ne passe sans que les terroristes ne perdent du terrain. De manière significative. La base aérienne de Tabaqa dans la partie occidentale de la province de Raqqa, a connu un événement sans précédent. En effet, l’émir de Daesh, Mahmoud Ahmad al-Kaleezi, chef de la base, a été retrouvé mort. Personne ne sait qui l’a tué et, si la base est prise dans les tous prochains jours, Raqqa ne résistera pas…

Hier, dans une offensive fulgurante, les combattants kurdes syriens, malgré les bombardements turques, illégaux et criminels du côté d’Azaz, ville proche de la Turquie occupée par des éléments de Daesh, poursuivent leurs progrès dans la province de Raqqa. Les combattants turques ont saisi, hier, plus d’un demi-douzaine de villages stratégiques après de rudes batailles contre les terroristes de Daesh.

LIRE LA SUITE

 

LA BOMBE DU JOUR. Guerre en Syrie: les Etats-Unis avouent avoir perdu 19 pilotes

Par Allain Jules

Pourtant auditionnée au Congrès, devant le House Appropriations Committee, le 4 mars dernier, la Secrétaire américaine de l’Armée de l’Air, Mme Deborah Lee James (à gauche sur la photo en dessous), avait passé, le temps de son témoignage, à parler d’autres choses. Elle avait plutôt parlé de la formation des pilotes américains (384 pilotes d’ici la fin de l’exercice 2017), du renforcement de l’armée de l’air avec de nouveaux aéronefs, pour que celle-ci soit plus efficace dans les conflits, du renforcement des effectifs qui passeraient de 311.000 à 317.000 hommes, etc. Mais, rien sur la mort des pilotes…Si, l’information avait été trappée.

LIRE LA SUITE

FRAPPES RUSSES. Syrie (Raqqa): fuite et défection de nombreux terroristes de Daesh

Par Allain Jules

Au courant de l’avancée inéluctable et imparable des troupes syriennes le long de l’autoroute M45 entre Hama et Raqqa, c’est la panique générale dans le camp des terroristes de Daesh. C’est sauve qui peut. Il n’y a plus de chef pour donner le la. C’est à qui mieux mieux. La population locale montre elle aussi son exaspération avec des manifestations…

LIRE LA SUITE

DIEUDONNÉ. Boum ! 5 mn après la mise en ligne de sa nouvelle vidéo, YouTube la supprime

Par Allain Jules

L’humoriste Dieudonné a eu juste le temps de poster sa nouvelle vidéo avant que YouTube la trappe, après des réclamations de France Télévisions, me semble-t-il. Ce qui montre que le chansonnier est suivi comme du lait sur le feu par la presse mainstream, qui ne l’invite pourtant plus.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

L’humoriste n’a eu que le temps de poster son « forfait » sur sa page Twitter. Un retweet après:

LIRE LA SUITE

CPI vs LAURENT GBAGBO. Justice: Les Ingrédients d’un Procès Politique

Par Feumba Samen

En scrutant les premières semaines du procès de la honte qui oppose le président Laurent Gbagbo aux lobbies internationaux et leurs “laquais-Peau Noire Masque Blanc,” un être normal aurait Honte. Chaque jour d’audience, ce fameux procès a apporté son lot de surprises. Toutes, des ingrédients politiques à la persécution de Gbagbo.

LIRE LA SUITE

USA. Un membre du clan Kennedy révèle la vraie cause de la guerre en Syrie

L’avocat Robert Kennedy junior, neveu de l’ancien président américain John F. Kennedy, a révélé dans un article pour le magazine Politico les véritables causes de la guerre en Syrie.

La racine du conflit armé en Syrie, provient en grande partie du refus du président syrien Bachar al-Assad du passage d’un pipeline de gaz du Qatar vers l’Europe.

Lire la suite

CÔTE D’IVOIRE. Témoin, t’es moins faux qu’un vrai proc : c’est pis.

Fatou-BENSOUDAPar Shlomit Abel

«Vous allez entendre des chercheurs, des cinéastes. Vous allez entendre des témoins de l’entourage immédiat des accusés, notamment des hommes politiques, des membres des Fds, des membres des jeunes pro-Gbagbo, des milices et des groupes de mercenaires ».

LIRE LA SUITE