Attentats du 11 septembre: la suspicion de Jean-Marie Le Pen.

Je m’en fous des attentats du 11 septembre 2001!

C’est la première commémoration de Barack Obama en tant que président américain. Je le plains le pauvre.

Si cet triste évènement avait eu lieu lors de la présidence de Barack Obama qui fait preuve d’humanité, alors, j’allais me sentiur concerné par rapport à tout ce qu’il y a autour de cet moment de recuillement que certains nous imposent depuis des années.

Votre minute de silence, je vous la mets où vous savez. Alors, remember 11 septembre ? Oui, bien sûr, je compatis surtout pour les milliers de morts. En revanche, mes collègues le savent depuis des lustres, la version officielle, je la mets aux chiottes. C’est mon droit le plus absolu et ce ne sont pas les ayatollahs de la pensée unique qui me feront changer d’avis.

Quand je pense aux imbéciles comme Bush et surtout Dick Cheney qui criaient partout dans les médias qu’avec Obama l’Amérique est en danger alors qu’aujourd’hui ce pays est beaucoup plus sûr, j’ai envie d’hurler de rage. D’ailleurs ces deux cons méritent d’aller en prison avec tout ce qu’ils ont fait.

Que représente le 11 septembre avec les millions de morts que ces dirigeants ont sur la conscience en Afghanistan ou en Irak ? Alors, se focaliser sur le 11 septembre sans avoir une pensée pour les Irakiens et les Afghans morts pour rien, je ne suis pas dans la même dynamique que ceux qui ont des indignations sélectives…

Aujourd’hui à midi, je vais plutôt ouvrir une bouteille de Champagne au lieu d’observer la minute de silence qu’on nous impose. Franchement, ça ne me concerne pas. C’est dit.

PARALLAX.

11/9: BOUFFE-TOI TA MINUTE DE SILENCE.

Pour moi, et je le dis sans sourciller, votre minute de silence, je pisse dessus. Je ne serai jamais solidaire d’un Etat tueur. Je n’ai jamais par ailleurs observé cette minute de silence et je ne l’observerai jamais. Pour le reste, rien à foutre de leur commémoration. Pensent-il aux miens qu’ils ont liquidés pour leur pétrole et autre démocratie à géométrie variable ? Bush n’a qu’a manger sa putain de guerre. Tout seul…enfin sans moi.

Tiens je suis complotiste ? Négationniste ? Au nom de quoi donc ? Au nom d’une chose que personne n’arrive à expliquer et où la version officielle, contestée, devient un paradigme ? Ne comptez pas sur moi mais, je vais me faire un Mac’Do probablement, cette malbouffe de là-bas.